Documents pour «Animation»

Dix

De Bif

07min07

Marc a besoin des pavés de la rue pour se déplacer, effrayé à l’idée de marcher sur les lignes… Il suit un traitement pour dépasser sa phobie.

La véritable histoire du Petit Chaperon Rouge Hoodwinked

De Todd Edwards

1h17min44

Une petite fille avec une capuche rouge, un loup, une mère-grand, une chevillette, une bobinette, un panier avec une galette... Vous pensez connaître cette histoire ? On ne vous a pas tout dit. Toute la forêt est en émoi depuis qu'une enquête confronte tous ces personnages...

Anima

De Rémi Devoussaoud

04min48

Des zèbres, un éléphant, la ville et des écrans. Anima, c'est un peu l'arche de Noé façon Avatar! Qu'importe le scénario, pourvu qu'on ait les effets spéciaux!

Lapsus

De Juan Pablo Zaramella

03min34

Ne sous-estimez jamais le côté obscur...

Une tragédie grecque A greek tragedy

Nicole Van Goethem

07min21

Un aperçu quelque peu déjanté de la difficulté de soutenir ensemble un temple grec, lorsqu'un des "piliers" est un peu... différent.

Rencontre

De Laurent Coderre

04min00

Un film léger qui décrit l'initiation de l'homme à la vie et les efforts qu'il fait pour s'adapter aux circonstances et aux êtres qu'il croise sur son chemin; enfin, la rencontre avec lui-même et la satisfaction qu'il éprouve, au moment où il prend conscience de ce qu'il est devenu.

Train en folie Runaway

De Cordell Barker

09min13

Dans un train bondé, des passagers heureux font la fête sans se soucier du destin qui les attend au détour. Lorsqu'une catastrophe se produit, une lutte des classes aussi amusante qu'impitoyable s'amorce. Il y aura évidemment des victimes, mais à la fin, tous seront égaux. Train en folie marque le retour au meilleur de sa forme du réalisateur de Tombé du ciel. Rythmé aux notes de Ben Charest (compositeur des Triplettes de Belleville), ce film vous invite à un voyage aussi drôle que fatal.

Madame Tutli-Putli

De Chris Lavis

17min15

Court métrage d'animation dans lequel Madame Tutli-Putli monte à bord d'un train de nuit, traînant avec elle tous ses biens. Voyageant en solitaire, elle partage sa cabine avec des étrangers d'apparence tantôt bienveillante, tantôt menaçante. Quand tombe la nuit, elle se retrouve au cœur d'une angoissante aventure métaphysique, où la réalité se confond avec le rêve. Thriller jungien? Suspense hitchcockien? Tour de force artistique? Montez à bord, le train de nuit vous attend… 
Madame Tutli-Putli est lauréat de plusieurs prix internationaux. Il a aussi été nominé pour un Oscar en 2008.

Retouches

De Georges Schwizgebel

05min39

Entre le flux et le reflux d'une vague et celui de la respiration d'une jeune femme endormie, des peintures animées se succèdent en se modifiant les unes les autres.  Primé aux festivals de Ann Arbor, Meknes, Fantoche et Zagreb 25FPS Festivals. Nominé pour le prix suisse du cinéma 2009 catégorie animation.

Les 7 frères The 7 brothers

De Paul Driessen

12min25

Les sept frères Grimm cherchent de l'inspiration pour leurs contes de fées. Mais les nouvelles histoires qu'ils écrivent se terminent différemment des contes que nous connaissons.

La jeune fille et les nuages

De Georges Schwizgebel

04min28

Une jeune femme au gré des variations des nuages s'imagine en Cendrillon. Nuages, taches, reflets deviennent tantôt robe de bal, soulier de verre, tantôt oiseaux volant autour d'une jeune fille dont l'imagination la transporte à l'orée du conte de Perrault. Georges schwizgebel réussit là un nouvel opus où les notes de couleurs comme celles de Mendelssohn font la fugue. Le film joue sur les effets de profondeur en conjuguant, en superposant deux méthodes : Le pastel sur papier de verre donne plus de douceur que l'acryllique sur cellulo, au geste plus enlevé, à la brillance plus forte.

L'année du daim

De Georges Schwizgebel

05min10

La fable prend le contre-pied des histoires d'animaux habituellement montrées en dessin animé. Le film souligne le fait que "de bonnes intentions n'empêchent pas d'agir bêtement". L'homme (on voit très peu son visage) porte une tenue paramilitaire et la caméra est du côté des animaux. Ce contraste entre le martial et l'utopie est surprenant mais il est aussi important que l'histoire soit comprise d'où une écriture narrative du scénario.