Documents pour «Algérie»

Les bienheureux

Sofia Djama

1h42min20

Alger, quelques années après la guerre civile. Amal et Samir ont décidé de fêter leur vingtième anniversaire de mariage au restaurant.  Pendant leur trajet, tous deux évoquent leur Algérie : Amal, à travers la perte des illusions, Samir par la nécessité de s'en accommoder.  Au même moment, Fahim, leur fils, et ses amis, Feriel et Reda, errent dans une Alger qui se referme peu à peu sur elle-même.

Il était une fois dans l'Oued

De Djamel Bensalah

1h37min01

En 1988, alors que tout le monde rêvait d'aller faire fortune en Amérique, Johnny Leclerc, lui, ne rêvait que de devenir petit épicier en Algérie. Voici l'histoire de sa réussite !

En attendant les hirondelles

De Karim Moussaoui

1h47min56

Aujourd’hui, en Algérie. Passé et présent s’entrechoquent dans les vies d’un riche promoteur immobilier, d’un neurologue ambitieux rattrapé par son passé, et d’une jeune femme tiraillée entre la voie de la raison et ses sentiments. Trois histoires qui nous plongent dans l'âme humaine de la société arabe contemporaine.

Bab el web

De Merzak Allouache

1h34min16

Kamel et son frère Bouzid vivent à Bab el Oued, un quartier populaire d'Alger. Kamel est un solitaire, désabusé et taciturne. Bouzid, plus jovial, est un mordu d'internet. Il passe son temps dans un cybercafé à chater avec des filles du monde entier. Sans vraiment y croire, il les invite à Alger. Mais un jour, Laurence, une de ses correspondantes françaises, lui annonce qu'elle accepte son invitation...

Histoire de l'Algérie, les années 1968

42min51

L’histoire du jeune Etat Algérien, dans la décennie qui a suivi la guerre d’indépendance, est marquée par le coup d’Etat de 1965 qui provoqua le renversement de Ben Bella, et son remplacement par Boumediene.L’historienne Malika Rahal analyse, dans ce film du CHS, l’impact de ce coup d’Etat dans une période, « les années 1968 », marquée par l’effervescence étudiante, la contestation, et les luttes de libération, dans le monde entier.Si le renversement de Ben Bella ne donna pas lieu à une forte contestation en Algérie, cette opposition fut néanmoins importante dans le milieu étudiant algérien (sous l’influence de son syndicat l’UNEA), ainsi que dans les mouvances proches du parti communiste algérien et de la gauche du FLN. Malika Rahal montre de quelle façon Boumediene, après avoir est exercé une répression impitoyable sur les contestataires (emprisonnements, torture), est parvenu à rallier la jeunesse étudiante algérienne à son régime, en plusieurs étapes. A l’occasion notamment de ses prises de position lors de la guerre des 6 jours en 1967, de la mise en place d’un service national de la jeunesse, ou de l’organisation du festival Panafricain de 1969. Dans ce documentaire, des images d’archives et témoignages d’un ancien étudiant à Alger(Boussad Ouadi), d’une ancienne organisatrice du festival Panafricain (Elaine Klein Mokhtefi).et d’une ancienne militante des Black Panthers présente à Alger en 1969 (Kathleen-Neal-Cleaver).illustrent les paradoxes de cette contestation étudiante qui s’inscrit à la fois dans les mouvements de contestation des années 1968 et dans les années post-indépendance, marquées par le sentiment national et les mouvements de libération et d’affirmation des pays « non alignés », ayant récemment gagné leur indépendance. Comme le conclut l’historienne, « d’une certaine façon, 68, c’est l’enfant de 62 ». Cette connexion entre les indépendances africaines et les années 1968 ainsi que l’émergence des femmes ou le rôle des circulations sont par ailleurs soulignés par Pierre Guidi, Françoise Blum et Ophélie Rillon, qui ont codirigé l’ouvrage « Etudiants Africains en mouvements, contribution à une histoire des années 1968 » (dont le chapitre consacré à l’Algérie a été écrit par Malika Rahal). Quelques thématiques du livre collectif - qui étudie les années 1968 dans la diversité des pays africains - sont présentées en fin de documentaire. Ce film, produit par le CHS a été réalisé par Jeanne Menjoulet Images et documents d'archives : - Boussad Ouadi, Elaine Klein Mokhtefi et Kathleen-Neal-Cleaver (projet Panafest ). - Lionel Corréia (photographies)

La déchirure - Guerre d'Algérie (1954-1962) 2 épisodes

Un documentaire de qualité sur la Guerre d'Algérie, fait à partir d'images colorisées, dans la lignée d'Apocalypse et Apocalypse Hitler.

Interview de Vittorio Franchetti-Pardo et Andrea Nonis 10

03min15

Cette interview s'inscrit dans le cadre du projet Elconum (Élaboration collaborative d’une collection patrimoniale numérique) qui est un projet de coopération européen cofinancé par le programme « Europe créative – Culture » de l’Union européenne. Ce projet, mené de 2014 à 2016, portait sur les archives d’architecture algérienne conservées en Europe.Elle met en lumière un aspect de l'œuvre d’architectes italiens des années 1960-1970 actifs en Algérie. La documentation complète est en ligne à l'adresse: http://elconum.huma-num.fr/menu-italie.html

Résumé : Nouveau programme architectural, la maison de la culture devait avoir un
caractère public et non seulement répondre à une consommation purement
culturelle, mais être aussi un lieu de rencontre, de passage, de
réunion. Dans le cas de Tlemcen, la forme du bâtiment, fortement
unitaire, et son implantation résultent d’une prise en compte de
l’environnement urbain préexistant.

L'embuscade de Palestro (2)

11min28

Présentation par Raphaëlle Branche de son livre L'embuscade de Palestro : Algérie 1956 ainsi que du documentaire qui en en été tiré : Palestro , histoires d'une embuscade  2ème partie

L'embuscade de Palestro (1)

10min00

Présentation par Raphaëlle Branche de son livre L'embuscade de Palestro : Algérie 1956 ainsi que du documentaire qui en en été tiré : Palestro , histoires d'une embuscade 1ère partie

Algérie : des événements à la guerre. Idées reçues sur le conflit franco-algérien

08min51

Peut-on aujourd'hui parler de la « guerre d'Algérie » d'une façon dépassionnée ? Cinquante ans après les Accords d'Évian, les blessures sont encore vives, les débats toujours d'actualité, les clichés tenaces. L'appellation de la guerre elle-même pose question : « Révolution » ? « Libération nationale » ? « Guerre d'indépendance » ? Du long chemin menant des « événements » à la reconnaissance de la guerre, il nous reste bien des idées reçues et l'historienne Sylvie Thénault - auteure de Algérie : des événements à la guerre. Idées reçues sur le conflit franco-algérien - montre quelle a été son approche pour aborder ces idées reçues.

Violence ordinaire dans l'Algérie coloniale

19min15

Présentation par Sylvie Thénault de son livre : Violence ordinaire dans l'Algérie coloniale : camps, internements, assignations à résidence, Odile Jacob, 2012

Les Courgettes de la Résistance

Mélissa Idri

06min18

Un livreur de couscous nourrit la résistance dans les montagnes durant la guerre d’Algérie.