Documents pour «Culture»

La sage des Eczacıbaşı, mécènes, inventeurs d'un dessin artistique et culturel pour Istanbul

Alp ORCUN

18min35

La sage des Eczacıbaşı, mécène, inventeurs d'un dessin artistique et culturel pour Istanbul
Par Alp Orçun
Réalisé le 24 mars 2010

Dans le cadre du colloque : La culture au service d'Istanbul, métropole mondiale Acteurs et enjeux

 

 

La tunique intemporelle du Vietnam : "Le áo dài"

16min12

Notre vidéo traite du costume traditionnel du Vietnam, le "áo dài".
Nous allons vous présenter son origine, son histoire sa conception et insister sur son usage et son symbole.
Entre tradition et modernité, vous allez pouvoir découvrir une facette de la culture et du patrimoine vietnamien et comment grâce au costume national, les vietnamiens ont réussi à affirmer leur identité culturelle face aux influences étrangères.

Si j'avais 4 dromadaires

De Chris Marker

49min04

"Avec ses quatre dromadaires Don Pedro d'Alfaroubeira Courut le monde et l'admira. Il fit ce que je voudrais faire Si j'avais quatre dromadaires." Un photographe amateur et deux de ses amis commentent des images prises un peu partout dans le monde. Ce film est entièrement composé au banc-titre, à partir de photos fixes prises dans vingt-six pays entre 1955 et 1965.

On vous parle de Paris : Maspéro - Les mots ont un sens

De Chris Marker

20min55

"Un éditeur, ça se définit par son catalogue." Dans ce film, François Maspero, Fanchita Maspero et leurs collaborateurs, parlent de leur maison d'édition, des livres qu'ils fabriquent et de la manière dont ils conçoivent leur travail.

Poèmes du monde

"Poèmes du Monde" est un tour du monde des mots et des images. Cette série d'animation illustre des poèmes d'origines différentes, afin de sensibiliser les enfants et plus largement le grand public, à la poésie et aux cultures du monde. Avec humour et fantaisie, ces courts-métrages d'animation mettent les mots en image, pour partager avec un large public les bonheurs de la langue et de la diversité des cultures.

Mon beau village - Au Sénégal Découverte de scènes de vie quotidienne au Sénégal à travers les yeux d'Anna, 12 ans.

De Robin Chiuzzi

25min24

En Afrique de l’ouest, au Sénégal, Anna, une petite de fille de 12 ans, nous raconte son village, ses habitants et ses coutumes. Tout au long du film, Anna rencontre les personnages les plus charismatiques de Popenguine : le maître d’école, la coiffeuse, la vendeuse, le couturier… A travers son regard et avec ses mots d'enfants, Anna dresse le portrait de ceux qui représentent sa culture et son pays.

Mon beau village - Au Ladakh, Inde

Christiane Mordelet

26min23

Padma, 12 ans, partage sa vie entre l’école, où elle reste à l’internat jusqu’à 3 mois sans retourner dans sa famille, et son village du haut Ladakh, GYA, balayé par les vents à 4300 m d’altitude. Dans toutes les écoles du monde on apprend un peu les mêmes choses, mais ce que l’on apprend des grands-parents, des parents, de la vie quotidienne du village, est unique à chaque culture. « Quand je travaille dans les champs, dans mon village, je ne m’ennuie jamais. » Accompagnée de sa sœur Kaskeet, elle est toujours prête à aider : sa grand mère pour lui laver les cheveux, sa mère pour nourrir les chevaux, son père pour installer les « drapeaux de prière » sur le toit, les villageois quand, au printemps, les travaux difficiles commencent. Cette année,  Padma et sa soeur décident de faire la grande procession de GOTCHAC pour la première fois. Durant  trois jours et deux nuits, la procession avance en se prosternant, pour apporter la paix à tous les êtres sensibles.  Elles sont les 2 plus jeunes, et forcent l’admiration de tous : à la limite de l’épuisement, jamais elles n abandonnent. « Quand on réussit quelque chose de difficile, on devient fort de l’intérieur »

Le grand musée Das große Museum

De Johannes Holzhausen

1h34min21

Le Grand musée pose un regard curieux et plein d'humour sur les coulisses de l'un des plus grand musées au monde, le Musée de l'Histoire de l'Art à Vienne. A l'occasion de la rénovation d'une aile du musée, le film nous plonge au coeur de cette institution colossale, et nous fait partager l'intimité de ses employés. Directeur général, conservateurs, équipes de nettoyage, manutentionnaires ou historiens d'art, tous passionnés et passionnants, nous entraînent dans leur quotidien, au service des oeuvres.

Ce que nous avons peut être perdu

Christiane Mordelet

51min58

La vérité sort de la bouche des enfants. Des enfants Ladakhis, qui vivent dans une vallée protégée du monde, derrière un col à 5 700 mètres fermé l'hiver, vont porter un regard si lucide sur notre mode de vie, qu'il en est vertigineux. A l'occasion d'un échange scolaire France - Ladakh, des enfants indiens nous questionnent et nous renvoient involontairement un jugement sans concession sur la culture et le mode de vie occidental , et sur « ce que nous avons peut-être perdu ».

Un monde sans esprit. La fabrique des terrorismes.

Roland Gori

1h00min39

Le terrorisme rationnel des machines et des algorithmes, la marchandisation de la culture, du soin et de l’éducation, tendent à priver les citoyens et les peuples de leurs passés comme de leurs avenirs. Grandes sont alors les tentations de renouer avec les racismes et les populismes nationaux, tribaux ou religieux. Le politique est en panne d’imagination autant que de courage. Il a pris le teint gris et résigné des marchés auxquels il s’est asservi. Dans ce monde de papier où règnent les chiffres et les abstractions, rien ne vit, rien ne désire, sauf les passions tristes de la haine et de l’oppression. Les fascismes émergent de ces idéologies meurtrières et exténuées. Ils les barbouillent aux sombres couleurs d’un autre âge, les rythment aux chants funèbres qui recouvrent les sirènes, toujours incertaines et imprévisibles, de l’amour et de la création. Pourtant, jamais autant qu’aujourd’hui, face à la prolétarisation généralisée de l’existence, les peuples ne se sont montrés affamés de nouvelles forces symboliques, de nouvelles fictions, pour vivre, désirer et rêver ensemble. Un message d’espoir parcourt l’ouvrage « Un monde sans esprit », au coeur de cette hégémonie culturelle désastreuse, et des crimes de masse qu’elle favorise, l’attente d’un nouveau pacte d’humanité s’exprime. Il exige, d’abord et avant tout, de réconcilier la politique et la culture, de sortir du «siècle de la peur» et de renouer avec l’expérience sensible d’une nouvelle révolution symbolique, qui donne au monde et à l’existence ce sens et cette cohérence politique et poétique dont nous sommes aujourd’hui orphelins.

Urban Stories 6 épisodes

A travers une collection de six documentaires, Urban Stories décortique les problématiques et polémiques liées aux cultures urbaines en France et aux Etats-Unis. Dans chaque épisode, découvrez une page de l'histoire de ces cultures, avec à l'appui, les témoignages des acteurs incontournables du genre : 1995, Akhénaton, Black M, Booba, Disiz, Joey Starr, Lino, Mokobé, Orelsan, Passi, Rohff, Laurent Bouneau, Dawala, Fred Musa, Sidney... A l'origine mouvement underground et contestataire, le hip-hop est devenu un phénomène de société, une référence culturelle pour les nouvelles générations. Ses stars créent les tendances et influencent le public. Les marques s'arrachent ses codes et ses talents... La culture urbaine est devenue une culture de masse brassant des millions de dollars et véhiculant des valeurs bien loin de celles des débuts. Né dans les ghettos de New York, le hip-hop est peu à peu devenu irrémédiablement matérialiste. Qu'en est-il alors de l'héritage revendicatif des rappeurs de l'âge d'or ? Dans ce monde dominé par les hommes, y-a t'il encore une place pour des rappeuses reconnues pour l'étendue de leur talent plutôt que pour celle de leur postérieur ? Qui sont les faiseurs de hits qui se cachent derrière les plus grands succès rap ?  Découvrez-le dans Urban Stories...

Le complexe de la salamandre

De Stéphane Manchematin

1h32min59

Dans les Vosges où il vit en retrait du monde de l’art, un artiste façonne, à son rythme, une œuvre énigmatique et singulière, à la fois contemporaine et sans âge. Au fil des saisons, entre travail concret et œuvres rêvées, entre précision du geste et économie de mots, entre promenades en forêt et brefs allers-retours à la capitale, Patrick Neu relie l’art des maîtres anciens à la création contemporaine.