Livres

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Savoirs Esotérisme
  • «
  • 1
  • 2
  • »

Le Phoenix de nos âmes

Laura River

44 pages.Le fleuve de la vie et le symbole du phoenix consisteraient-ils en un code secret,caché dans la Bible, donnant accés à la prophétie des ondes cosmiques, ces énergies subtiles qui survivent à la mort du corps physiques? Apocalypse 22 " Ei il me montra un fleuve d'eau de la vie limpide comme du cristal qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau.Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve,il y avait un arbre de vie produisant douze fois des fruits , rendant son fruit chaque mois et dont les feuilles servaient à la guérison des nations..." Le phoenix , un des premiers symboles chrétiens de la résurrection du Christ, représente la multi dimensionnalité de l'être et les cycles de mort et de renaissance. Ce livre est dédié à la mémoire de River Phoenix en hommage à sa grande spiritualité.

The Stone Men Series Boxed Set

Kathy Lyons

187 pages.Meet the Stone Men--Kane Addison and Dolton Thatcher--slaves of the hedonistic goddess Pyrenia, their bodies and consciousness imprisoned in stone until needed.

To break the curse, each must find true love. But what modern woman believes in real magic? That statues can come to life? Or that the evil goddess Pyrenia will do anything to keep her playthings enslaved?

Book 1: ROCK HARD: Regency gentleman, Kane Addison, sacrificed himself for the family title only to discover true hell as a cursed slave of goddess Pyrenia. To break the curse, Kane must give one woman a moment of True Bliss. But after centuries of shagging, Kane discovers the truth: only true love breaks the spell. Now 200 years out of his own time and filled with despair, Kane must battle evil minions, selfish goddesses, and the lady's mother to win his beloved Jacqueline.

Book 2: MADE FLESH: After inheriting her uncle's statue of a hot, naked man, Sue Sullivan is shocked when it animates to save her from a brutal attack. Now cast into a magical world filled with warring goddesses, Sue strikes a bargain to give her stone man, Dalton Thatcher, a precious week of freedom. But what begins as a simple bargain is about to cost Sue and Dalton everything, if they can't outwit a goddess.
ess's shoes until she can be freed.


AWARDS:
RITA Award, Winner

REVIEWS:
"...one heck of a fun ride with... snappy dialogue that doesn't slow down." ~Rendezvous
"You don't want to miss this delight." ~RT Bookclub


ALSO by Eileen Dreyer:
Nothing Personal
Brain Dead
Bad Medicine
If Looks Could Kill
ting cattlemen were only half of the range-war story. Vigilante grangers were on the rise in Texas, and certain whispers in certain saloons placed the vengeance-minded ring-leaders in Lampasas."

Gangs and gunfights, futile efforts to keep Sadie out of the crossfire of Cass's life and choices, and gritty determination for each character's objectives in life ("In the final analysis, Cass didn't give a rat's ass about Pinkerton or his secret army of nameless, faceless minions. If Cass had to use his Ranger badge to keep Baron alive and Sadie safe, then by God, he would.") create a drama filled with plenty of satisfying twists and turns of plot.

The processes of Pinkerton's services and the devices they employ, from new bulletproof vests to investigations, permeate a story line of evolving passion - and yet it's also satisfying to note that Sadie doesn't become a helpless female in the face of love, but preserves her feisty, determined independence.

The result is a well detailed, carefully honed Western romance mystery that will thrill, titillate and delight readers of these genres with its winding story of love and life's evolution.

-- D. Donovan, Senior Reviewer, Midwest Book Review


"Six-guns, brothels, and a wily raccoon set deWolfe's latest Wild West mystery apart. The relationships keep the pages turning."

--Emily Thompson, Reviewer, Library Journal


ÔÇ£Adrienne deWolfe serves up a dose of pure fun. Her feisty heroine, charming hero, and assortment of secondary players are loaded with character. The tale is liberally infused with a Wild West flavor that really spices up the tale. Fans of suspenseful Westerns should get this one on their e-readers!"

--Heather Nordahl Files, Reviewer, Affaire de Coeur


"Adrienne deWolfe has done it again with a rousing adventure set in the Wild West thatÔÇÖs sure to please any lover of Western novels. Deftly weaving rich characters with a sublimely unique plot, DEVIL IN TEXAS is the perfect blend of laugh-out-loud storytelling and heartfelt emotion. Set against the colorful backdrop of 1880ÔÇÖs Texas, deWolfe delivers a deliciously wicked pair of star-crossed lovers, a Texas-Ranger whodunit, and a rascally raccoon, named Vandy, who will steal your heart. Honestly, I couldnÔÇÖt put it down!

--Barbara Ankrum, #1 Bestselling Author


"Adrienne deWolfe's DEVIL IN TEXAS sizzles like the devil's own pitchfork! And that devil, Cass Cassidy, meets his match in the fiery diva, Sadie Michelson. Readers will love this sassy duo, a heroine who changes her name as often as she changes clothes, and a to-die-for hero she dubs, 'Eros in spurs.' Sparks really fly between these lovers with sparkling dialogue, hilarious one-liners, and laugh out loud witticisms. DEVIL IN TEXAS highlights deWolfe's fantastic storytelling skills with this perfect start to a great new series. I can't wait to read the next book!"

--Sharon Ihle, #1 Bestselling Author


My main issue with writing this review is where to go first! I was already excited to dive back into deWolfe's writing because it's been a while, and Devil in Texas was definitely worth diving into! It has plenty of suspense, drama and romance and it all keeps you wanting to turn pages until the very end. Basically once I started Devil in Texas I didn't want to put it down at all.

I love Sadie! I mean I'm pretty sure I loved her already from Shady Lady, a prequel of sorts to Cass and Sadie's love story, but in this book she came into her own. She was a strong and independent woman who knew what she wanted and would get it. She didn't need protecting and to top it off she was a Pinkerton (pretty much an undercover policeman).

Cass on the other hand had a devilish charm, but despite his reputation being a big thing for the other characters, particularly with women, I never once thought that he wouldn't stand by Sadie. He was protective of her, but he was also protective of Collie (effectively his sidekick) and the other people around him. He let Sadie be herself though, including helping her out of trouble not saving her.

The romance between them was almost a subplot really. I mean they clearly loved each other a lot, but the other things going on in the book took a more central role. I liked it as it meant that they could really grow as characters, and because they already felt that way about each other at the beginning of the book.

Collie (and his pet coon, Vandy) definitely provided a bit of comic relief too! Though for some reason I kept imagining him younger than he was even though I knew he was 18. While this is the start of a new series, Cass and Collie have been characters in a different series,Velvet Lies, too and it helped knowing their backstory too.

This was an exciting and highly enjoyable read, I'd definitely recommend it!

--Laura Greenwood for Trips Down Imagination Road


Pride and prejudice

Jane Austen

296 pages.Pride and Prejudice is a novel of manners by Jane Austen, first published in 1813. The story follows the main character, Elizabeth Bennet as she deals with issues of morality, and marriage in the society of the landed gentry of the British Regency. Elizabeth is the second of five daughters of a country gentleman Mr. Bennet, living in Longbourn. Set in England in the late 18th century, Pride and Prejudice tells the story of Mr. and Mrs. Bennet's five unmarried daughters after two gentlemen have moved into their neighbourhood: the rich and eligible Mr. Bingley, and his status-conscious friend, the even richer and more eligible Mr. Darcy. While Bingley takes an immediate liking to the eldest Bennet daughter Jane, Darcy is disdainful of local society and repeatedly clashes with the Bennets' lively second daughter Elizabeth.

Voyage en Arcanie

François Vilquin

32 pages.Depuis toujours je collectionne les tarots divinatoires. La grande majorité sont basés sur les 78 cartes du Tarot de Marseille, qui est toujours LA Référence. L'approche poétique que j'en ai eue m'a fait faire une synthèse de ce qui se lit communément sur son interprétation. Bon voyage avec nous !

Pour Eux v 1.618

Jean Seimple

58 pages.Ce livre est la version 1.618 du livre Pour Eux.\nC'est la réponse d'un des plus grand mystére de l'humanité, celle de la pyramide de Gizeh.\nElle inclus ce que je ne souhaitas pas révéler.

Voyage en Arcanie 2 : Le Terrain de 'JE'

François Vilquin

82 pages.Le 'Fou' du Tarot de Marseille trace son chemin dans les 4 mondes du Tarot... Celui des Coupes, des Bâtons, des Épées, des Deniers.\n\nProlongement naturel du "Voyage en Arcanie", il offre au lecteur une vision onirique enveloppante et originale du célèbre Tarot.\n\nLes messages, mis en poésie, regroupent pour chacune des cartes, la synthèse des 'explications' et significations attribuées par la plupart des tarologues...

Les mystères des mondes supérieurs

Ludmila Strelnikova

316 pages.Pour la première fois à la limite des XXème et XXIème siècles, l'Être Suprême révèle à l’humanité l’information innovante sur la structure des Mondes supérieurs gérés par Dieu et par le Diable, sur les lois réglementant leur existence, le rôle des civilisations dans l’évolution de notre planète, les causes de leur apparition et de leur disparition, l’expérience que les Supérieurs exercent sur la Terre et les particularités de sa future évolution.\nUn lecteur curieux pourra profiter de cette information pour faire un tas de découvertes extraordinaires concernant la vie privée de Dieu et du Diable, il comprendra la différence entre la perfection négative et positive, il s’informera sur les particularités de l’évolution humaine dans la sixième race qui nous succède, le rôle des pierres et des métaux nobles dans la vie humaine ainsi que les règles de leur utilisation. En outre, il découvrira les Systèmes cosmiques tels que médical et matériel; il apprendra comment évoluent les âmes dans le système du Diable. Cet ouvrage donnera au lecteur une nouvelle approche dans l’évaluation de sa propre vie et de la vie de ceux qui l’entourent.

Finis Gloriae Mundi de Fulcanelli

Christophe de Cène

85 pages.Fulcanelli est le plus célèbre alchimiste du siècle dernier, auteur du Mystère des Cathédrales et des Demeures Philosophales. Un livre devait conclure cette trilogie : la Fin de la Gloire du Monde. En 1929, l'adepte décida de retirer le manuscrit. L'heure n'était pas encore à la Révélation, mais aujourd'hui, des documents inédits lèvent enfin le voile. Cette enquête montre en quoi l'identité réelle de Fulcanelli, membre éminent de l'Académie des sciences, permet de mieux comprendre son oeuvre.

Les Derniers Trains à partir

Allain Louisfert

24 pages.Un gigantesque astéroïde va frapper la Terre dans quelques heures, un homme qui a perdu sa mère de vue veut la revoir. Les humains sont incapables de modifier la trajectoire du corps céleste, des "Aliens" vont-ils leur venir en aide ?

Le terrain maudit du vallon Chapitre I

stephane Manzocco

5 pages.Des faits peu recommandables ce son passé dans la maison de la famille Poubar. Pour l’heure nous ne pouvons pas certifier si cela c’est réellement passé. Ce que l’on peut juger c’est que les enquêteurs suivront une piste qui les conduira à faire des fouilles dans cette maison, mais sauront-ils vraiment ou fouiller. Que cherche-t-il vraiment ? Est-ce que ça a un rapport avec les bruits inexpliqués qui proviennent de la cave le soir après 22h00.. Le père de Jacques Poubar enfermé dans un hôpital Psychiatrique qui se trouve à quelques kilomètres de la maison. Un Psychiatre alcoolique qui brouille les pistes .. Des inspecteurs de police déboussolés.. À la clé un enlèvement ou une disparition d’une jeune fille du village. Un bout du pyjama blanc de Jacques Poubar retrouvé sur les barbelés du domaine ou la fille a disparu . Jacques et Yvonne Poubar vivant avec leurs six enfants dans cette maison maudite se posent des questions. Un des fils de Jacques Poubar très perturbé sombre dans la drogue, leur tante se tue au volant de sa voiture dans le vallon qui monte à la maison laissant deux jeunes enfants orphelins. l’horreur et l’incompréhension d’un village sous le choc . Drame ou horreur,?! La maison et toujours inhabité après plus de 40 ans, caché par des amas de ronce et de grands arbres aux branches telle des baguettes ressemblant à des balais d’éboueurs couvre la toiture dominant le vallon du terrain maudit !! Cette maison en ruine que l'on distingue du bas de la route du vallon «est maudite ». « Maudite par sa vision malsaine qu'elle dégage. « Maudite par la tragédie de son passé. « Maudite par l'influence du changement qui pèse sur le destin de votre propre existence. « Maudite pour le recensement de faits (paranormaux), Ou de sciences occultes diaboliques. On dit que les maisons ont une âme, cela est vrai, et j'en ai la certitude aujourd'hui. Je vous presente la Première partie du roman épisodiques. Le terrain maudit du vallon Auteur: stephane Manzocco

Ensorceleuse Midi-Pyrénées

Pierre Léoutre

104 pages.Posée à cheval entre deux anciens territoires ainsi que sur deux massifs montagneux à l’identité forte et marquée : La Gascogne à l’ouest et le Languedoc à l’est, le Massif Central au nord et les Pyrénées au sud, la toute jeune région Midi-Pyrénées se révèle d’une incroyable richesse historique. Théâtre de bouleversements politico-religieux, elle a développé au fil des millénaires, de façon consciente ou inconsciente, des usages qui posent parfois question sur leur rationalité. On trouve encore dans ses campagnes ou sur ses monts, des us et coutumes qui remontent à si loin que la mémoire ne peut s’en souvenir. Ils renvoient à des images de grottes peintes et d’os humains taillés en rondelles, de guérisons inexpliquées, d’antiques croyances d’avant la chrétienté, de fées, d’Esprits de l’eau, de religions nouvelles, de Dieu, de diables, et autres. L’empreinte de la répression a marqué le pays : condamnation des anciennes divinités de la nature, rejet des Cathares, expiation des sorcières, sanctions contre les messes noires et les sabbats sur nos landes, etc. Pourtant, si Midi-Pyrénées reste imprégnée de ce passé douloureux et souvent irrationnel, elle a appris à s’en nourrir pour mieux grandir. Elle y puise ses racines, sa force, son savoir.

D'un ¿dipe à l'autre, de Freud à Sophocle

Jean Claude Schotte

349 pages.Œdipe roi ? Non, Œdipe tyran. Expliquer cela, voilà le but du volume 3 de Still lost in translation, le dialogue critique d’un clinicien avec l’œuvre de Freud. La pièce de Sophocle est célèbre, grâce à Freud notamment, qui l’a pourtant mal lue selon les hellénistes. Et ils ont raison. L’Œdipe de Sophocle est un héros légendaire, réactualisé dans le contexte d’une fiction dionysiaque représentée dans la cité démocratique. « Tyrannos » au sens historique du mot, il est investi d’un pouvoir d’exception dont il n’a pas hérité, qui lui est prêté par le peuple au nom des services qu’il rend à leur cité en danger de mort. En s’appuyant sur son savoir, il joue son rôle dans un système d’obligations et compte transmettre son pouvoir. Et il devrait en tant que tel intéresser non seulement l’helléniste mais aussi le sociologue clinicien qui essaiera de comprendre à la manière de Jean Gagnepain, par le biais des psychoses, non pas l’institution de alliance qu’éclairent les perversions, mais celle du métier. Par ailleurs, ce héros ne manque pas de construire une identité sexuelle par principe incomplète parce que transformée par une défaillance. Il est capable de renoncer à une part de plaisir sexuel, incestueux. Sa vérité est du côté de la mort, pas du sexe. Et elle est tragique. Œdipe rétablit la justice exigée par Apollon, mais il se perd, malgré lui, et tout autant à cause de lui-même, insensible à la mesure d’autrui jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Il réalise l’inceste et le parricide qu’il a voulu éviter. Et il paie cher sa poursuite passionnelle et méthodique de la vérité qui apparaît enfin, catastrophique. L’« hybris », estime le chœur, engendre le « tyrannos ». Voilà de quoi intéresser à l’avenir un autre clinicien, l’axiologue, qui veut comprendre, par le biais des névroses et des psychopathies, comment tout plaisir et déplaisir s’humanisent.
  • «
  • 1
  • 2
  • »