Livres

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Documentaires Sciences
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 18
  • 19
  • 20
  • »

Génétiquement indéterminé - Le vivant auto-organisé

Sylvie Pouteau

236 pages.La biologie contemporaine est appelée à se reconstruire autour de l'idée que si l'ADN participe à la formation de l'individu, les autres constituants de l'organisme ou de son environnement sont tout aussi déterminants. Rien ne serait "programmé" à proprement parler et la question devient alors de comprendre comment l'ensemble s'articule et s'organise. Cinq chercheurs d'horizons scientifiques différents apportent ici des éclairages originaux et complémentaires sur la singularité et l'auto-organisation des systèmes vivants. Ce livre comprend un glossaire commenté, couvrant une trentaine de notions clés, allant de l'adaptation à la variabilité.

Homme et animal, la question des frontières

Frank Cézilly

309 pages.Certains arguments permettent aujourd'hui de réévaluer la thèse de la singularité de l'homme. Du point de vue de l'identité psychologique et des performances cognitives, la différence entre les grands singes et l'homme ne serait pas de nature mais seulement de degrés. La biologie considère également les distinctions homme/animaux comme des différences dans la nature, et non entre nature et culture. Au plan éthique, les formes d'appropriation des animaux ont conduit à les instrumentaliser. À cela s'ajoutent les menaces sur les espèces sauvages dues au développement industriel. Certains admettent ainsi une véritable solidarité d'ordre moral ou juridique entre les formes de vie humaines et animales.Cet ouvrage multidisciplinaire aborde l'ensemble de ces problèmes. Écrit par des philosophes, des éthologues, des sociologues et des biologistes, il s'adresse aux étudiants et spécialistes des disciplines abordées et à tous les lecteurs que ce débat intéresse.

Géographie des interfaces - Une nouvelle vision des territoires

Jean-Paul Ferrier

195 pages.À l'heure de la mondialisation, de la mobilité et de la diffusion, la mise en contact d'espaces géographiques de natures différentes devient de plus en plus fréquente. Elle s'opère par le biais d'interfaces, objet géographique nouveau, dont le rôle est d'assurer principalement l'échange, la régulation entre des systèmes distincts et contigus alors mis en contact. Ces interfaces sont, en avant-garde, le siège des crises, des tensions, voire des ruptures entre les éléments. Une meilleure connaissance de leur fonctionnement s'impose pour s'adapter aux évènements, les anticiper plutôt que de les subir.

Histoire de la chimie

Jean C. Baudet

282 pages.Science de la matière par excellence, la chimie est qualifiée de « science centrale » en raison des puissants liens qu'elle possède avec la biologie et la physique, mais aussi avec la médecine, l'informatique et la science des matériaux.Résumant vingt-six siècles d'histoire des sciences, l'auteur revient sur les grandes étapes, expériences ou inventions qui ont conduits à l'émergence de la chimie moderne.Sommaire :Introduction - I. Des origines à Pline l'Ancien - II. De l'alchimie à Paracelse - III. De la Renaissance à Lavoisier - IV. De la Révolution française à l'industrie allemande - V. De Mendéléiev à Joliot-Curie - VI. De la chimie organique aux matériaux de synthèse - VII. De la chimie organique à la chimie du vivant

Pourquoi le nucléaire

Jean-Marc Jancovici

116 pages.Souvent vilipendée, parfois portée aux nues, l'énergie nucléaire suscite de nombreuses questions et ne peut laisser indifférent !Produit-elle vraiment peu de gaz à effet de serre ?Peut-on mesurer sa rentabilité ?Les accidents de Tchernobyl et Fukushima étaient-ils inévitables ?Que sait-on réellement de la gestion de ses déchets ?Peut-on en sortir ? Avec quelles conséquences ?Face à la méconnaissance du sujet par de nombreux médias, laissezvous guider par Bertrand Barré pour vous forger votre propre opinion !« Ami lecteur, vous êtes entre de bonnes mains, et c'est en confiance qu'il faut aborder les pages de ce livre. Et j'espère que, lecture faite, vous serez heureux d'avoir remplacé, pour partie, l'angoisse, la méfiance ou l'incrédulité par la compréhension, et donc par un peu plus de sérénité. » Jean-Marc Jancovici (extrait de la préface)

Ce qui est en je

Fabrice Dupuy

448 pages.Les grands penseurs l'annoncent: "la Conscience est la véritable Réalité", "l'Univers est Quantique", "Tout est Information", "Nous baignons dans un véritable soupe d'informations". Presque en écho à la Bible: "Au Commencement était le Verbe". Disent-ils tous la même chose ? A quelle Tradition se vouer en particulier ? Faut-il suivre le guide scientifique, véritable pèlerin en marche vers la Théorie Scientifique Unifiée ? Avez-vous déjà choisi de suivre un guide spirituel, en marche sur le méridien de la reconnexion à vous-même ? Ou souhaitez-vous développer l'amour de la sagesse, cette philosophie qui devrait vous conduire à la connaissance socratique du soi? Pierre Teilhard de Chardin apporte un élément de réponse: "comme il arrive aux méridiens à l'approche du pôle, Science, Philosophie et Religion convergent nécessairement au voisinage du Tout." Peu importe le chemin! L'auteur vous convie à un voyage initiatique sur le chemin de Compostelle, en compagnie de trois sages, un savant, un maître spirite et un philosophe. A la découverte de ce qui est en jeu, à la découverte de ce qui est .. en je.

L'amélioration génétique animale

Roger Rouvier

280 pages.Exemples à l'appui, cet ouvrage examine les diverses techniques utilisées pour l'amélioration génétique des cheptels, telles que la sélection, les croisements et l'élevage en consanguinité. Il décrit les avantages et les inconvénients de chaque méthode dans le contexte tropical et subtropical et la manière de les employer pour améliorer les caractères clés des animaux d’élevage. L’importance de conserver la diversité génétique des races locales d’animaux des régions chaudes est également soulignée. L’ouvrage aborde enfin les applications des progrès récents de la génomique à l'amélioration génétique, avec notamment le développement des marqueurs génétiques moléculaires au niveau de l'ADN. Un outil précieux pour les agriculteurs, les éleveurs, les techniciens et les conseillers agricoles des régions tropicales. Un ouvrage de référence pour l'enseignement supérieur et les programmes de développement rural.

L'origine des espèces

Charles Darwin

360 pages.L'origine des espèces Charles Darwin Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail d'édition en vue d'une édition numérique. Darwin se fait engager comme naturaliste à 22 ans sur le Beagle pour une expédition océanographique de cinq ans autour du monde. En Patagonie, il observe des fossiles et des squelettes d'espèces disparues alors que des individus semblables, mais plus petits, sont encore visibles. L'expédition fait relâche plusieurs semaines aux îles Galapagos, dans l'Océan Pacifique, au large de l'Équateur. Là, le jeune savant est frappé par la coexistence d'espèces voisines de lézards (iguanes) et d'oiseaux. Il porte un intérêt particulier aux 13 espèces de pinsons qui s'y trouvent. Bien plus, il rapproche ces découvertes de celles réalisées sur des mammifères et des insectes par d'autres naturalistes avant lui. De retour en Angleterre, Darwin rassemble les preuves de la non-fixité des espèces. Il publie enfin, au bout de trente ans, le fruit de ses travaux. Dans L'Origine des espèces, Charles Darwin présente ses observations et conclut à une évolution naturelle des espèces : les individus qui ont hérité de caractères bien adaptés à leur milieu ont tendance à mieux se reproduire que leurs congénères et à prendre le pas sur eux. En quelques générations, une espèce peut ainsi se transformer jusqu'à donner naissance à une nouvelle espèce. Source : http://www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=254 Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com

L'orthophonie en France - « Que sais-je ? » n° 2571

Emmanuelle Lederlé

99 pages.La profession d’orthophoniste est encore largement méconnue. Existant officiellement depuis 1964, l’orthophonie est née de la nécessité de prendre en charge les enfants opérés de « becs-de-lièvre ». Très vite, l’intérêt pour les troubles de l’articulation et de la parole s’est élargi à ceux de la voix, du langage oral et écrit, puis de la communication.Après avoir décrit la profession dans ses aspects historique et réglementaire et expliqué les grandes lignes du contenu de la formation initiale, cet ouvrage fait l’inventaire des pratiques thérapeutiques de l’orthophonie. À lire également en Que sais-je ?...L’acquisition du langage, Michèle KailLa phonétique, Jacqueline Vaissière

Le stress - « Que sais-je ? » n° 2575

Jean-Benjamin Stora

87 pages.Le stress est-il le nouveau « Malaise dans la civilisation » ? La fortune sémantique de cette notion, que l’on ne rencontre pas dans la langue française avant le XXe siècle, ne peut en tout cas laisser indifférent un chercheur, tant le stress possède cette rare spécificité de féconder presque toutes les sciences.Quelles sont les sources de ce nouveau mal du siècle ? Dans quelle mesure est-il lié à la vie professionnelle des individus ? Peut-on élaborer une théorie générale du stress ? Quels moyens permettent de le prévenir et de le soigner ? À lire également en Que sais-je ?...L’angoisse, Vassilis KapsambelisLes états limites, Vincent Estellon

La politique de santé en France - « Que sais-je ? » n° 2814

Bernard Bonnici

92 pages.À la fois politique, sociale et économique, la politique de santé constitue pour chacun un enjeu de premier ordre. Mais s’il est communément reconnu que, la santé n’a individuellement pas de prix, elle a un coût pour la collectivité. Un coût qui ne cesse de croître.Cet ouvrage expose comment une politique sociale ambitieuse doit faire cohabiter harmonieusement la dimension juridique, qui exalte les droits et la protection des malades, avec la dimension économique fondée sur la contribution des groupes constituant le système de santé (la population, les producteurs de santé, l’État et la Sécurité sociale). À lire également en Que sais-je ?...La réforme des systèmes de santé, Bruno PalierLa santé publique, Aquilino Morelle et Didier Tabuteau

L'éthique médicale et la bioéthique - « Que sais-je ? » n° 2422

Didier SICARD

91 pages.Le mot « éthique », lorsqu’il est appliqué aux sciences et à la médecine du vivant, semble recouvrir indifféremment « l’éthique médicale » proprement dite, c’est-à-dire l’exigence d’un certain comportement de la médecine au service du malade, et la bioéthique, qui est la mise en forme à partir d’une recherche pluridisciplinaire d’un questionnement sur les conflits de valeurs suscités par le développement techno-scientifique dans le domaine du vivant. Ces deux termes ont, du reste, des champs d’application voisins ou croisés lorsqu’il s’agit du don d’organe ou de l’assistance à la procréation.Cet ouvrage clarifie les enjeux respectifs et communs de l’éthique médicale et de la bioéthique. Il met ainsi en perspective les notions de consentement, de préservation du secret, ou encore de non-discrimination, essentielles à cette éthique appliquée. À lire également en Que sais-je ?...L'éthique appliquée, Michela MarzanoSanté et environnement, William Dab
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 18
  • 19
  • 20
  • »