Cinéma

Dehors novembre

De Patrick Bouchard

06min55

À partir de Dehors novembre, la chanson des Colocs, évocation de la mort de l'harmoniciste du groupe telle qu'elle a été vécue de l'intérieur, Patrick Bouchard a réalisé un film d'animation poignant et implacable sur la mort telle qu'elle se donne dehors, la nuit, en plein mois des morts. Dernier fruit sec tombant de l'arbre mort, rat tué par un chat qu'une auto écrase, pute et client qui se transmettent la mort, souteneur qui paie sa pute en doses de mort, drogué qui se pique la mort, sidéen qui attend la mort... Toutes les morts se valent et la mort gagne tout le temps. L'inexprimable en images.

Le méchant trip

De Ilan Saragosti

1h10min52

Ruée vers l'Ouest à la conquête de soi. Comme 25 % de la jeunesse itinérante de Vancouver, Mélo et Ti-criss ont fait le voyage depuis le Québec en quête d'un avenir meilleur. Encore mineurs, ils multiplient les aventures pour trouver le sens de la vie. Leur amour est leur seule certitude. D'est en ouest, de la rue à l'hôtel en passant par un séjour en pleine nature, ils cherchent leur place dans la société. La drogue ne suffit pas toujours à tromper l'ennui ni à calmer la révolte. De retour à Montréal, Ti-criss devra s'enfuir du centre d'accueil pour repartir à Vancouver avec Mélo. Entre les coups durs et la douleur vive des blessures du passé, il finit par choisir le suicide. Issue inattendue d'une drôle d'aventure dont Mélo ressortira meurtrie et grandie. Troublante incursion dans une marginalité en quête de repères. Un regard neutre qui appelle à offrir aux jeunes itinérants la reconnaissance et l'humanité dont ils ont besoin au-delà des structures.

Mon fils sera arménien

De Hagop Goudsouzian

1h20min45

Entre 1915 et 1923, un million et demi d'Arméniens furent massacrés par l'armée turque. Depuis, ce peuple lutte pour la reconnaissance officielle de ce qui fut le premier génocide du XXe siècle. Questionnant de façon intime l'identité arménienne, Mon fils sera arménien, de Hagop Goudsouzian, retrace le voyage initiatique de six Canadiens d'origine arménienne sur la terre de leurs ancêtres, et leurs rencontres avec des survivants du génocide. À travers les témoignages émouvants de ces vigoureux centenaires et ceux, cocasses et touchants, des voyageurs du Nouveau Monde, le cinéaste signe un film digne et poignant sur le besoin de faire la paix avec le passé pour mieux se tourner vers l'avenir.

Paul-Émile Borduas (1905-1960)

De Jacques Godbout

21min20

Borduas, ce n'est pas seulement quarante ans de peinture; c'est le chef de file de toute une génération. Ce film, citant de nombreux textes du peintre, nous ouvre une porte sur la peinture moderne et sur la vie tout simplement.

Bucherons de la Manouane

De Arthur Lamothe

27min49

Court métrage documentaire, classique du cinéma direct, témoignant de la vie de 165 bûcherons isolés dans les forêts enneigées du Haut-Saint-Maurice.

Un pays sans bon sens !

De Pierre Perrault

1h57min15

Ce film est un essai sur la notion d'appartenance à un pays, telle qu'elle trouve racine dans le cœur de l'humain. Sentimentalisme attardé ou réalité psychologique profonde? L'action se déroule dans le contexte d'une nation qui se cherche : les Canadiens français, et d'autres peuples sans pays comme les Indiens du Québec et les Bretons de France. On tente de cerner cette notion difficile; on relève les déviations qu'engendre la privation de pays, de patriotisme. On déniche un authentique réfugié culturel, un Canadien français ayant fui l'Ouest canadien pour s'installer à Paris. On pose la question fondamentale : Quels sont les peuples viables dont la maturité leur permet de se donner l'autonomie et le territoire? Et inversement : Quel est le milieu qu'un peuple puisse appeler « son pays »?

Histoire de sable

De Hyacinthe Combary

48min29

Dans un monde où valeurs et traditions tendent à disparaître, Hyacinthe, un immigrant québécois, tente de renouer avec la tradition de son ethnie, les Gourmantchés, en suivant la piste autochtone du Québec. À partir de Montréal, son film nous mènera dans des réserves autochtones, au coeur de la tradition animiste de la nation attikamek. Un point de vue personnel sur ce retour aux sources. Un voyage au sens propre et figuré au coeur de la forêt, de la mémoire et des traditions.

Capitale de l'or

De Wolf Koenig

21min43

Dawson City ou la ruée vers l'or de 1897. Cette folle aventure est recréée grâce à des photographies d'époque.

Notre Univers

De Roman Kroitor

27min44

Grâce à la photographie, à l'animation, aux effets spéciaux, le spectateur est entraîné dans un voyage au pays des étoiles. Il visite la Lune, Mars, Vénus, Mercure; il atteint Pluton, à 6,4 milliards de kilomètres du Soleil, il va au-delà des myriades de soleils les plus proches, jusqu'aux nuages d'étoiles et aux nébuleuses. Ce film a été choisi, parmi les sources disponibles à l'époque, par Stanley Kubrick pour la réalisation d'effets spéciaux dans son film 2001 : l'Odyssée de l'espace.

Champlain

De Fernand Dansereau

28min09

Des images de la ville de Québec se marient aux illustrations du célèbre artiste québécois Frédéric Back pour dépeindre la vie de Samuel de Champlain en Nouvelle-France depuis ses années d'exploration et de travail colonisateur jusqu'à sa mort en 1635.

Catuor

Judith Klein

03min54

On ne peut voir musiciens plus avertis que ce quatuor de chats qui exécute, avec force glissando, inflexion, attaque et vibrato, une musique de jazz authentique. Une fois de plus l'animation se met au service d'une fantaisie humoristique et amusante qui répond aux seules règles du bon goût.

Sur le pont d'Avignon

De Jean-Paul Ladouceur

05min42

Chanson de folklore mimée par des marionnettes et interprétée par le Trio lyrique. Sur le pont d'Avignon, passent belles dames et galants messieurs, professeurs, polissons, militaires, comédiens, acrobates, musiciens et beaux chanteurs.