Documents pour «arbres»

Dies irae

De Jean-Gabriel Périot

09min44

De ton amour
Ressouviens-toi, pour qu’en ce jour
Je ne sois perdu sans retour.    

Mon bel oranger Meu Pé de Laranja Lima

De Marcos Bernstein

1h34min05

Au Brésil, Zézé, presque 8 ans, vit à la campagne dans une famille pauvre. Il est sensible et précoce, aime raconter des histoires. Jamais à court d’idées, il se réfugie souvent sous les branches d’un oranger qu’il prend comme confident : à lui, son bel oranger, il peut confier ses secrets, ses peurs, ses joies…

Forum Nîmois - Charles GIDE - HALLE - 18 mai 2017

Bertin NAHUM

1h25min55

Monsieur Hallé, Le président du FNCG, M. Jean Matouk, Mme M-F Matouk, les adhérents et les amis du forum, vous souhaitent la bienvenue.Le sujet de votre conférence est : « un arbre tout neuf » Monsieur, un arbre, je comprends, mais « tout neuf « je m’interroge ! En effet, neuf ne signifie pas nouveau, et connaissant votre humour, s’agirait-il d'un « arbre en marche ? ». J'ai lu et mémorisé que le micocoulier, cet arbre célèbre et bien aimé des Nîmois, existait dans la période du Jurassique, soit bien avant l’homme. Donc, cet adjectif, neuf, éveille déjà notre curiosité. M. Hallé, vous êtes né en 1938 en Seine et Marne. Votre père était agronome ; auriez-vous hérité d'un gène à tropisme végétal ? Car vous êtes déjà fasciné par votre grand père dessinant des arbres, thème récurrent des arts plastiques. Vous êtes attiré par les animaux, même fossiles, et vous vous êtes donc intéressé à leur environnement végétal.Vous entreprenez des études scientifiques aboutissant à un doctorat de biologie, à un diplôme de la Sorbonne, puis à un doctorat de botanique. Enfin, vous êtes diplômé de l'université d’Abidjan.Professeur aux universités d’Orsay en 1960, de Brazzaville en 1968, de Kinshasa en 1970 ' puis de l'université de Montpellier de 1971 à 1999 ; Enfin, vous êtes spécialiste en écologie des forêts tropicales humides et en architecture des arbres.En résumé, vous êtes un botaniste, un biologiste, un dendrologue, français, défenseur des forêts primaires.De 1986 à 2003, vous avez initié la conception et l'installation du radeau des cimes, dont vous avez été le chef de mission. Avec de nombreux chercheurs scientifiques du monde entier, vous avez étudié la canopée de plusieurs forêts tropicales du monde, leurs biotopes et leurs biodiversités. Vous avez retenu l'attention de Nicolas Hulot ; il vous a filmé entre ciel et cimes : ces images circulent toujours sur la chaîne Ushuaïa. Puis vient l'heure de l'écriture, afin d'exprimer votre passion et la divulguer. Le contenu scientifique de vos ouvrages est panaché, de vos schémas, de vos dessins d'une interprétation claire, ainsi que de vos sentiments de citoyen. En voici les principaux témoins. Eloge de la plante : pour une nouvelle biologie, Seuil 1999 Le radeau des cîmes : l'exploration des canopées forestières chez Lattes 2000, a obtenu le prix Prix André Soubiran Medec 2001 Le plaidoyer pour l'arbre ; Prix homme et botanique chez Fayard 2008 La condition tropicale : histoire naturelle écologique et sociale des basses latitudes chez Actes Sud 2010 La vie des arbres Bayard 2011 50 ans d'explorations et études scientifiques de la forêt tropicale chez Muséo 2016 50 ans d'observations dans les jardins botaniques du monde Atlas de botanique poétique chez Arthaud 2016 Comme du dessin à l'image il n'y a qu'un pas, avec Luc Jacquet, associé à Wild Touch, Vous avez réalisé en 2013 " Il était une forêt " film paru dans toutes les salles de France, sur les dernières grandes forêts du monde et les dangers qui les guettent ; Je l'ai vu, submergé par l'intensité de la vie végétale, mon imagination a recréé la température et l'hygrométrie. Enfin, actuellement, vous exposez jusqu'au 30 août vos dessins, au zoo de Lunaret, après un vernissage en présence de M. Saurel maire de Montpellier. Tous ces repères font de vous, M. Hallé, un spécialiste mondial des arbres et forêts tropicales. Monsieur, votre culture est vaste, vous aimez les poètes et ne manquez pas de les citer.Voici Victor Hugo : « Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois Dans ceux qui m'entourent et me cachent à la fois dans votre solitude ou je rentre en moi- même Je sens quelqu'un de grand qui m'écoute et qui m'aime »Votre désir profond d'éveiller les consciences, passe par la défense des végétaux ; je vous cite : « Comment résister à l'appel de la botanique ? non pas l'officielle, qui régresse, où les pouvoirs publics ne remplacent plus ses enseignants, ne financent plus l'entretien de ses collections historiques et laissent envahir ses laboratoires par des corporations plus rentables mais la non officielle , bien vivante celle-là ,et foisonnante, bourgeonnante, drageonnante, polymorphe et multicolore, éclectique inclassable, érotique, païenne, inconcevable pour les directeurs généraux ,les recteurs et les ministres .. » Ce texte donne envie ! Quel superbe choix des adjectifs ! Vous continuez : » cette botanique-là, mal séparée de l'agriculture biologique, de l'écologisme militant, de l’homéopathie, de l'art de vivre, de la gastronomie et de la magie, est celle des amoureux des plantes, » Cette botanique, est celle de vos vrais amis,Pierre Lieutaghi et de ses potagers médiévaux,Gilles Clément et ses jardins en mouvement,René Hebding et de ses serres aux merveilles,Patrick Blanc et ses jardins verticaux Maurice Chaudiere et sa garrigue fruitière Véronique Mure, botaniste, ingénieur en agronomie tropicale, enseignante à l'école supérieure du paysage de Marseille, à l'université du temps libre de Nîmes, qui est votre élève. Elle a publié de délicieux ouvrages tels « conversations sur l'herbe et conversations sous l'arbre »Cette fois, nous arrivons à l'arbre, cette force magique de la nature je vous cite encore :« Ces arbres, êtres vivants, beaux, utiles, discrets, silencieux, autonomes et frugaux, et virtuellement immortels » ah ! La langue française !Mais, mais, mais ! À côté de l'arbre, il y a un « homo « il y a le mythe du jardin d’Eden, Adam et Eve qui quittent les arbres un sapiens sapiens qui se répand dans le monde entier, et déjà veut les couper. Ce sapiens est un créateur permanent qui n'a pas de freins dans ses gènes. Existe-t-il un équivalent dans le monde végétal ? Que penser des pestes végétales ? Des ficus étrangleurs ?Chez les humains, il y a ceux qui coopèrent et aiment les arbres, les introduisent dans les villes, les plantent pour stopper l'avance des déserts, les alignent pour profiter de leur ombre le long des canaux et des routes. Avec la mécanisation, le territoire des arbres est la proie des commerçants de bois, des éleveurs de zébus du Brésil destinés à finir dans les fast food du monde et des planteurs de palmiers à huile. Et pourtant, chacun de nous a dans sa mémoire le mot photosynthèse. Pour vivre, un végétal a besoin de la lumière solaire, d’eau, de di-oxyde de carbone, et des sels minéraux du sous-sol cela tient de la magie !En retour il fournit l'oxygène ; simple et génial. Monsieur Hallé, vous qui êtes un inlassable passeur de savoir, voyageant dans le monde entier, racontez-nous cet arbre, le plus grand des êtres vivants, qui est fixe, représente le temps et n'a pas de sénescence. Pour ma part, en avance sur celles de l'assistance, je vous pose quelques questions : Avez-vous des nouvelles du général Sherman qui eut si soif en 2015 ? Que devient la forêt primaire de la Sainte Baume ?quelle est la surface d'un micocoulier ? Enfin dites-nous son intimité ...souterraine ! Nous sommes tous gourmands de vous entendre

Fox-terrier

De Hubert Charuel

13min37

Daniel et Cajou, son fox-terrier à trois pattes, retrouvent Hervé à la chasse. Cajou, il a trois pattes à cause de Francis, le fils de Gilles. Daniel a oublié sa cartouchière, du coup il appelle sa femme Jeanne pour qu'elle la lui rapporte.

En cordée

De Matthieu Vigneau

13min00

Lors d’une randonnée, Étienne découvre un homme ligoté à un tronc d’arbre.

Le Silence sous l'écorce

Joanna Lurie

10min40

Dans une forêt géante couverte d'un grand manteau blanc, de drôles de petites créatures découvrent la neige si blanche, si belle, si fascinante.

Elle les emporte dans un tourbillon d'ivresse et de joie à la rencontre d'étranges phénomènes. Un conte nocturne plein de tendresse.

L'occupant

De Gabriel Le Bomin

14min00

Pierre est le jeune garçon d'une famille de maquisards, en pleine occupation italienne en 1942. Il fait connaissance avec un soldat italien, déserteur, qui se cache dans une bergerie dans le maquis.

Chaque jour, Pierre apporte au soldat de quoi manger. En signe de reconnaissance, et en échange de son silence, le soldat offre chaque jour à Pierre une page de son livre d'architecture de la Renaissance italienne.

Taksim, chronique de la Révolution des Arbres

De Jo Béranger

52min51

Dans le Parc GEZI au coeur d'Istanbul, sur la place TAKSIM, quelques dizaines de défenseurs des arbres vont lancer en Mai 2013 un mouvement de protestation qui va gagner toute la Turquie et s'opposer au pouvoir autoritaire.

Face à cette éruption de liberté, à ce Mai 68 turc, le premier ministre Erdogan réprima et réprime encore férocement, envoyant des cohortes policières et des tombereaux de gaz, mentant de toutes les manières possibles pour salir cette protestation et en finir avec le mouvement, faisant parmi les protestataires des milliers de blessés - 7800 blessés et 6 morts au 20 Juillet.

Le combat des çapulku - les clochards comme les appelle Erdogan- est né d' un combat plus ancien contre les destructions de quartiers entiers d'Istanbul remplacés par des îlots de buildings et de gigantesques centres commerciaux à l'américaine. C'était le destin du parc Gezi imaginé par Erdogan.

Face cette destruction d'Istanbul ceux de Taksim se lèvent et crient " Le parc est à nous, Istanbul est à nous ". Pour eux, il s'agit aussi de défendre le droit de rester un citoyen en respirant dans un parc plutôt que devenir un consommateur enfermé dans un centre commercial. De s'élever contre la corruption et le capitalisme sauvage. De défendre le droit des femmes à disposer de leurs corps, la liberté de penser face à la propagande continuelle du pouvoir.

Que s'est-il passé au parc Gezi ? Qui sont ces protestataires ? Quelles colères leur ont donné le courage de prendre la parole et de résister ? Quel est le vrai visage de ce pouvoir que le monde a cité en exemple ?

Cat in the bag

De Nils Skapans

06min51

Il est agréable et amusant d'avoir un chat à la maison pour jouer avec...

Jean-Michel, le caribou des bois

De Mathieu Auvray

10min21

Jean-Michel, le caribou des bois, veille en super-héros sur Vlalbonvent et ses habitants.
Un beau jour, il fait la rencontre de Gisèle, la belle chamelle infirmière, et c’est le coup de foudre !
Mais comment surmonter sa timidité et déclarer sa flamme à Gisèle quand devant elle il perd tous ses moyens et ses superpouvoirs ?

Tant de forêts

Burcu Sankur

03min09

Tant de forêts arrachées à la terre et massacrées achevées rotativées… 

Baobab

Anaëlle Moreau

06min56

Un singe et une femme arbre vivent paisiblement dans leur forêt, jusqu'à l'arrivée des hommes.