Documents pour «brigade criminelle»

L'Affaire SK1 : la traque de Guy Georges

De Frédéric Tellier

2h00min12

Paris, 1991. Franck Magne, un jeune inspecteur fait ses premiers pas à la Police Judiciaire, 36 quai des Orfèvres, Brigade Criminelle. Sa première enquête porte sur l’assassinat d’une jeune fille. Son travail l’amène à étudier des dossiers similaires qu’il est le seul à connecter ensemble. Il est vite confronté à la réalité du travail d’enquêteur : le manque de moyens, les longs horaires, la bureaucratie… Pendant 8 ans, obsédé par cette enquête, il traquera ce tueur en série auquel personne ne croit. Au fil d’une décennie, les victimes se multiplient. Les pistes se brouillent. Les meurtres sauvages se rapprochent. Franck Magne traque le monstre qui se dessine pour le stopper. Le policier de la Brigade Criminelle devient l’architecte de l’enquête la plus complexe et la plus vaste qu’ait jamais connu la police judiciaire française. Il va croiser la route de Frédérique Pons, une avocate passionnée, décidée à comprendre le destin de l’homme qui se cache derrière cet assassin sans pitié. Une plongée au cœur de 10 ans d’enquête, au milieu de policiers opiniâtres, de juges déterminés, de policiers scientifiques consciencieux, d’avocats ardents qui, tous, resteront marqués par cette affaire devenue retentissante : « l’affaire Guy Georges, le tueur de l’est parisien ».

La pratique de l'enquête criminelle à Paris

Frédéric PECHENARD

1h19min46

L'exposé comprendra trois grandes parties. La première partie aura pour but de présenter l'organisation de la police et de la gendarmerie en France, d'abord, de la police judiciaire, ensuite, et de la brigade criminelle, enfin. Dans une seconde partie, seront décrits les cadres dans lesquels et à partir desquels une enquête est menée. On reviendra sur le code pénal, sur l'action de la police judiciaire, sur les autorités de police judiciaire, sur la manière donc se passent les saisies, sur les raisons pour lesquelles les juges d'instruction interviennent dans certaines enquêtes et non dans d'autres, etc... Ces éléments permettent de comprendre le travail quotidien de la police, et la pratique de l'enquête, qui seront l'objet de la troisième partie. Cette partie racontera une enquête sur Paris, la manière dont elle est conduite (déplacement, constatation, enquête de voisinage, rôle des informateurs, enquête chronologique, etc.). Des données statistiques sur le nombre des homicides à Paris et en France seront fournies. Enfin, il sera fait mention des deux « outils » qui ont récemment permis d'aider les enquêteurs, d'une part le fichier national d'empreintes génétiques, et d'autre part le SALVAC (Système d'Analyse des Liens de la Violence Associée au Crime), cellule de veille, alors qu'il n'y a pas en France de service d'enquête national pour les homicides, permet de rapprocher les données sur tout le territoire français.