Documents pour «Tradition»

Les 4 saisons d'Espigoule

De Christian Philibert

1h32min55

A travers la vie des habitants du petit village d'Espigoule (nom imaginaire), perché sur les collines du Haut-Var, hommage à la Provence, à ses traditions et surtout au parler provencal...

Zatoichi

De Takeshi Kitano

1h51min21

Au Japon, au XIXe siècle, Zatoichi est un voyageur aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel et masseur. Mais derrière son humble apparence, il est un redoutable combattant, rapide comme l'éclair et dont les coups s'avèrent d'une stupéfiante précision. Alors qu'il traverse la montagne, il découvre une petite ville entièrement sous la coupe d'un gang. Son chef, Ginzo, se débarasse de tous ceux qui osent se dresser sur son chemin, d'autant plus efficacement qu'il a engagé un redoutable samouraï ronin, Hattori.Dans un tripot, Zatoichi rencontre deux geishas, aussi dangereuses que belles. Okinu et sa soeur Osei vont de ville en ville à la recherche du meurtrier de leurs parents. Elles possèdent pour seul indice un nom mystérieux : Kuchinawa.Dès que les hommes de main de Ginzo croisent Zatoichi, l'affrontement est inévitable et sa légendaire canne-épée rentre en action.

Gbanga Tita

De Thierry Knauff

06min16

Lengé est un pygmée baka.Parmi les siens, dans la forêt équatoriale, au sud-est du Cameroun, Lengé est conteur. Il connaît les récits du début du monde et les mélodies de Tibola, l'éléphant blanc. Il a vu l'oiseau Fofolo poursuivre les rayons du soleil. Du fond des âges, le visage et la voix de Lengé se souviennent de Gbanga-Tita, la calebasse de Dieu. "Il y avait la rivière, la forêt, les enfants..." Il est le dernier conteur de cette partie de la forêt.

A film from my parish - 6 farms

De Tony Donoghue

07min12

Le film se compose de six histoires, provenant de six fermes, dans le Comté de Tipperary. Il fut réalisé au moyen d'un appareil photo numérique et d'un enregisteur mini-disc.

5. Patrimonialisation des Musiques Traditionnelles du XIXème siècle à nos jours.

Luc CHARLES DOMINIQUE

2h59min27

Cette Leçon a pour double ambition de se livrer à une analyse historique des diverses entreprises de patrimonialisation de la musique, du chant et de la danse dans le domaine français, depuis 1789 jusqu’au mouvement contemporain des revivalismes en musiques et danses dites « traditionnelles », ainsi que de faire l’anthropologie de la notion de patrimoine, et plus particulièrement du patrimoine culturel immatériel musical français à travers les politiques publiques qui lui sont attachées. Cette anthropologie de la patrimonialisation en sous-tend une autre, celle de l’émergence du champ de l’ethnomusicologie de la France, au terme du xixe siècle, tout d’abord dans le champ institutionnel (muséographique) et universitaire, puis dans le milieu associatif et musical du revival des musiques et danses « traditionnelles ».

La bête lumineuse

De Pierre Perrault

2h07min18

La chasse à l'original, une tradition au Québec, est ici prétexte à fouiller l'âme québécoise et exalter sa parole. Dans un shack de Maniwaki, des citadins opèrent leur annuel retour à la nature... comme on opère un miracle! Mystères de la chasse, qui courtise chance et habileté, avec ce buck fever qui diffracte rêve et réalité! Plaisir de se mesurer aux éléments et de connaître ses limites! Expérience de la mort pour exorciser ses peurs et renouer avec la chaîne entière de la vie! Mais aussi, esprit de panache, de bravache et de vantardise, et transposition de mœurs sauvages de la meute au sein du groupe d'amis, où on a tôt fait de repérer une victime, un souffre-douleur qui sera soumis à la torture d'une impitoyable ironie. Une magistrale partie de chasse, une mythologie bien de chez-nous.

Pour la suite du monde

De Pierre Perrault

1h45min32

Deux raisons ont attiré les cinéastes à l'Île-aux-Coudres : la langue et la pêche aux marsouins (bélugas). Mais au travers du langage et des gestes quotidiens de la pêche s'est révélé tout un esprit mythique, où figurent les mystères de la lune, le culte des ancêtres, la puissance des marées, la conception sacrale de la tradition, un sentiment d'identification au règne animal. Les discussions, les scènes exubérantes de la mi-carême, le travail en mer au rythme de la Lune et des marées font de ce film non pas un documentaire, mais une fresque, où sont décrits les motivations, les mythes, les légendes d'un peuple de la mer.

Dire de Compagnons

De Bernard Gosselin

53min50

Documentaire sur la première maison compagnonnique ouverte sur le continent américain par les Compagnons du Devoir du Tour de France, en 1986. Quelques tailleurs de pierre et maçons, imprégnés de mystère et de poésie, nous parlent de l'amour du métier, de beauté, de fraternité, bref d'un art de vivre.

Histoire de sable

De Hyacinthe Combary

48min29

Dans un monde où valeurs et traditions tendent à disparaître, Hyacinthe, un immigrant québécois, tente de renouer avec la tradition de son ethnie, les Gourmantchés, en suivant la piste autochtone du Québec. À partir de Montréal, son film nous mènera dans des réserves autochtones, au coeur de la tradition animiste de la nation attikamek. Un point de vue personnel sur ce retour aux sources. Un voyage au sens propre et figuré au coeur de la forêt, de la mémoire et des traditions.

Le peuple invisible

De Richard Desjardins

1h33min19

Richard Desjardins et Robert Monderie ont visé juste avec L'erreur boréale (1999), un documentaire choc sur les pratiques douteuses des compagnies forestières. Ils secouent à nouveau notre indifférence en faisant la lumière sur une triste réalité autochtone, sur un Peuple invisible : la nation algonquine du Québec. Pour la toute première fois, son histoire trouve enfin le chemin des écrans.Les Algonquins vivaient jadis en symbiose avec le vaste territoire qu'ils occupaient. Cet équilibre fut rompu avec l'arrivée des Européens au 16e siècle. Peu à peu, leur mode de vie ancestral a été réduit en miettes, sans compter le pillage de leurs ressources naturelles. Ils ne sont d'ailleurs plus que 9000 personnes réparties dans une dizaine de communautés, certaines plongées dans une grande misère alors que les droits humains de ce peuple autochtone sont souvent bafoués. Ces Amérindiens souffrent en silence : sont-ils appelés à disparaître? Avant qu'il ne soit trop tard, Richard Desjardins et Robert Monderie tirent la sonnette d'alarme.

Si le temps le permet

Elisapie Isaac

27min53

En pleine immensité boréale, au bord de la mer Arctique, un village : Kangirsujuaq, au Nunavik. Ici, traditions et modernité se croisent quotidiennement. Les rires des enfants habitent joyeusement les rues, les jeunes carburent à la culture « du Sud », alors que les vieux tentent encore de se faire à leur étrange sédentarité. Dans cette toundra à couper le souffle, Elisapie Isaac, jeune cinéaste originaire de Salluit, maintenant installée à Montréal, décide de plonger au coeur de ses origines. Guidée par la poésie du Nord, par la force qui émane de son pays, elle crée un pont entre les générations, donnant la parole à Naalak, un aîné, et à Danny, un jeune policier. Sous forme de lettre cinématographique qu'elle adresse à son grand-père décédé, Elisapie lui livre ses craintes, ses espoirs et surtout, lui demande si la culture inuite peut véritablement survivre à la modernité.

Kanata - l'héritage des enfants d'Aataentsic

De René Siouï Labelle

52min06

Avec un sens rigoureux et passionné de l'histoire, René Siouï Labelle retrace l'itinéraire de ses ancêtres et arpente leur vaste territoire, recueillant des images d'une beauté saisissante. Il dévoile un passé méconnu et propose une réflexion sur l'identité de la nation wendat. Il donne voix à son peuple à travers des rencontres avec des femmes et des hommes inspirés, la plupart originaires de Wendake, situé à huit kilomètres au nord-ouest de la ville de Stadaconé, jadis décrite par le chef Donnacona comme le grand village, ou « Kanata », lors d'une rencontre avec Jacques Cartier. Ils évoquent le rapport entre l'être humain et son environnement, la reconnaissance et la transmission du patrimoine, la défense des droits des Amérindiens, et une spiritualité unique fondée sur la diplomatie et le respect de l'autre. La splendeur des paysages et la délicatesse des séquences de reconstitution, alliées aux témoignages clés de l'historien Georges E. Siouï, de l'artiste Mireille Siouï et de l'anthropologue Bruce Trigger, confèrent au film une densité poétique et personnelle qui interpelle le spectateur.