Documents pour «Famille»

Sonya et sa famille

Daniela Rusnokova

36min51

Filmé entre 2004 et 2006, le documentaire de Daniela Rusnokova, "Sonya et sa famille" veut montrer « la condition de la femme-Rom dans la Slovaquie post-communiste ».

Une tranche de la vie de Sonya nous est évoquée : ses rapports avec son mari, avec le catholicisme, avec le régime politique, et surtout avec ses enfants,- 13 au début du film, 14 à la fin.

Les jours d'après

Réjane Gonin-Varrod

57min38

Aujourd'hui en France, une personne se suicide toutes les 40 minutes.

Mais la mort par suicide détruit bien au-delà de la personne disparue.

Ce sont tous les proches : conjoints, parents, enfants, amis, qui sont plongés dans un deuil particulier, extrêmement difficile à vivre, sur lequel pèse encore trop souvent le silence.

Les enfants d'abord - Inde

De Frédéric Compain

51min45

Le documentaire présenté à l'occasion de la Journée de l'enfance reprend un titre de l'Unicef Les Enfants d'abord. L'exemple du sous-continent indien est représentatif de la situation des enfants dans les pays du Sud et de la « préférence pour le fils » qui est instauré.

Cette préférence, propre à de nombreuses cultures, est très affirmée dans l'Asie du sud et de l'ouest, quelles que soient la religion ou la classe sociale. Un proverbe indien, cité dans le commentaire, résume bien cette injustice : élever une fille, « c'est arroser le jardin du voisin ».

Les discriminations à l'égard des filles constituent le fil rouge du documentaire. Les « statistiques de la honte », ratio des sexes, avortements sélectifs, taux d'analphabétisme et sous-scolarisation des filles dressent un tableau alarmant, mais variable selon les États.

Ainsi, la discrimination, très forte dans l'Uttar Pradesh au nord, est-elle atténuée au sud, dans le petit État du Kerala.

Le temps n'efface rien

De Thomas Gilou

51min36

En octobre 2002, Thomas Gilou a filmé ceux qu'on a appelés les " enfants cachés " : des enfants juifs qui, à la fin de la guerre, n'ont pas retrouvé leurs parents, déportés dans les camps dont ils ne sont jamais revenus.

Ce secret qui les rongeait depuis un demi-siècle, ils avaient pu l'exprimer et aussi le partager avec leur entourage et d'autres enfants cachés. Pour la plupart, ce fut surtout une nouvelle étape vers une lente reconstruction. Mais aujourd'hui, une trentaine d'entre eux va poursuivre cette quête en se rendant à Auschwitz-Birkenau.

Parmi eux, certains vont aller encore plus loin dans la recherche de leurs origines. Par exemple, Robert Franck, déjà présent à travers son témoignage bouleversant dans un autre documentaire de Thomas Gilou, " Paroles d'étoiles ", retourne à Sierpc, dans les environs de Varsovie, village d'origine de ses parents. D'autres vont consulter des archives en Pologne, qui conservent les traces des 3,3 millions de Juifs constituant la communauté avant l'Holocauste.

L'idée pour chacun d'eux, aussi inconcevable puisse-t-elle paraître, est d'achever enfin le deuil...

La place d'une mère

Lucie Cariès

53min08

Quatre mères, quatre histoires différentes, mais pour toutes une même souffrance. Marie-Claude, Jocelyne, Patricia et Fabienne se sont vues retirer la garde de leur enfant. Alcoolisme, problèmes psychiatriques et père absent : certains problèmes reviennent souvent.

Malgré l'amour évident de ces mères pour leurs enfants, les rapports sont difficiles. Fabienne oublie la visite de sa fille Ludivine, Jocelyne a peur de tenir son bébé. Le personnel du centre social de Normandie qui s'occupe d'elles est là pour tenter de renouer leurs liens. Et les aider à exercer le "métier impossible de parent" selon les mots d'un éducateur.

La réalisatrice a passé 5 mois en immersion avant de débuter le tournage, qui a duré 7 mois. La confiance de ces femmes en difficulté est évidente : elles livrent à la caméra des instants d'intimité avec leurs enfants, n'hésitant pas à dévoiler leurs failles.

Un film respectueux et émouvant.

Portrait de ma mère Poète

De Jean-Noël Gobron

1h00min06

Portrait intime de Marie-Jo Gobron, poète belge et mère du réalisateur.

20 ans après la réalisation d’un film sur son père, le cinéaste poursuit la description de l’univers artistique de ses parents. Née en 1916 en Flandre près de la frontière française, Marie-Jo écrit ses poèmes en français.

À l’age de 85 ans, elle s’attaque à un roman autobiographique sur sa jeunesse, riche en événements, et sur son émancipation par l’art et l’amour, qu’elle nous confie ici.

Portrait de mon père Aquarelliste

De Jean-Noël Gobron

35min11

Le regard du fils, cinéaste, sur son père, artiste-peintre.

Commencé au hasard en 1977, le film retrace de manière subjective l'itinéraire de la vie de Roger Gobron - né en 1899 à Bruxelles - qui, par sa recherche picturale, réussit à donner à l'aquarelle une dimension nouvelle. "Les Belges mesurent la valeur des artistes au prix de leurs tableaux", écrivait Baudelaire vers 1864. Cela n'a guère changé.

Face à l'indifférence "officielle" quasi totale, mon père a peint ses aquarelles.

Une anecdote: un jour, il emballe un tableau afin de l'envoyer à un important concours de peinture. Le concours terminé, le colis revient de la capitale; vérifiant le ficelage, mon père se rend compte que le paquet n'a même pas été ouvert.

L'enfant qui ne pleure pas Ett Tyst Barn

De Jesper Klevenås

11min51

Cela parle d'une enfant qui ne crie ni ne pleure quand elle est blessée et des terribles conséquences de cette situation.

Transamerica

De Duncan Tucker

1h39min18

Bree, devenu transsexuel, travaille jour et nuit afin d'avoir assez d'argent pour payer une intervention chirurgicale qui fera définitivement de lui une femme.

Un jour, elle reçoit un appel téléphonique d'un adolescent en fuite qui recherche son père. Elle comprend avec effarement qu'il est le résultat d'une liaison hétérosexuelle sans lendemain qui a eu lieu alors qu'elle était encore un homme...

Julie, itinéraire d'une enfant du siècle

Dominique Gros

1h18min16

Julie-Andrée est née d'un père hongrois contorsionniste et d'une mère basque, ancienne catcheuse, aujourd'hui professeur de yoga. Après avoir vécu dans le monde marginal du spectacle forain et du cabaret, elle a été internée puis accueillie deux ans à la clinique de La Borde. Depuis, elle vit à Paris. Elle a été modèle, écrit des poèmes et a tenu une critique à "Radio Nova".

Sortie du tunnel, Julie refuse tout cynisme et souhaite à sa manière resserrer les liens, les liens d'une société pour laquelle elle représente un témoin authentique et fragile. [...]

Ce film est donc la réunion de nos volontés, Julie s'étant engagée dans ce projet autant que moi qui le réalisais. Pour envisager un travail qui prenne la mesure de cette problématique documentaire, il fallait du temps. Non seulement pour être au plus près de la personne filmée mais pour tracer, ordonner une histoire, du temps de sédimentation au sens où "le naturel est chaos", disait Arthur Schnitzler."

Les cheveux de ma mère

Marie Halopeau

20min06

A la Libération, le petit Jean et sa mère Catherine voient leurs vies basculer parce que Pierre, le père, a choisi d'humilier sa femme face à ses enfants et ses voisins pour la punir d'une rumeur hostile.

La Influencia

De Pedro Aguilera

1h22min19

Une femme fragile et désorientée est écrasée par les problèmes de sa vie quotidienne.Ses biens sont saisis, sa boutique est fermée, l'avenir de ses deux enfants devient incertain. Leur vitalité contraste avec l'apathie de leur mère.

Peu à peu elle se laisse envahir par une profonde dépression.Les enfants se rendent compte que leur mère manque de la maturité et de la force nécessaires pour affronter tous ces problèmes.

Ils vont devoir aller de l'avant...