Documents pour «Israël»

Closing your eyes

De Robin Hunzinger

52min23

Septembre 2005. Les Israéliens quittent la Bande de Gaza. Mais qu’en est-il de la situation en Cisjordanie ? Trois villes palestiniennes en train de mourir d’enfermement et d’étouffement : Naplouse la révoltée, vivante et bruyante… Hébron, la résignée, vide et silencieuse… Qalqilya qui se meurt… Et une girafe aux yeux grand ouverts, au regard d’une infinie tristesse. Closing your eyes ou comment dessiller nos yeux quand ils sont grands fermés ? A partir de témoignages d’habitants de ces trois villes ce film nous montre la détresse et l’isolement de la population. Comment vivre et survivre en Cisjordanie ?

Izkor, Les esclaves de la mémoire

De Eyal Sivan

1h37min12

"Izkor" signifie "souviens-toi" en hébreu, et c'est sur cet impératif dicté aux enfants d'Israël que s'interroge le film. Au mois d'avril, en Israël, les fêtes et les commémorations se succèdent. Les enfants des écoles, du plus petit au plus grand, se préparent à rendre hommage au passé de leur pays. La mémoire collective devient alors un outil terriblement efficace pour la formation des jeunes esprits. IZKOR, c'est la société israélienne comme on ne l'a jamais montrée, c'est trente jours de la vie d'un Etat vivant au rythme des pulsations de sa mémoire. Ce film, primé dans de nombreux festivals internationaux, nous propose une analyse passionnante et sans complaisance des bases de l'Etat hébreu.

Les figuiers de Barbarie ont-ils une âme ?

Rachel Mizrahi

1h11min09

"Chaque fois que vous voyez un cactus, vous pouvez être sûr qu'il y avait un village". En Palestine, des Arabes qui ont fui leurs habitations après les guerres de 1948 et 1967 reviennent sur leurs terres et racontent les circonstances de leur départ, montrant leurs anciens lieux de vie. D'autres témoignent de leur acharnement à rester envers et contre tout, telle cette vieille femme qui explique pourquoi elle a refusé l'argent qui lui avait été proposé.