Livres

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Savoirs Savoirs, divers
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 304
  • 305
  • 306
  • »

La chasse aux fées - Adapté aux lecteurs dyslexiques

Axelle Colau

17 pages. Soraya emménage dans une nouvelle maison et ça ne la ravit pas. La découverte d'un carnet mystérieux dans le grenier la distraira de sa colère et lui ouvrira les portes d'un monde féerique. Adapté aux lecteurs dyslexiques.

Le Grand Dédé - Tome 6 : Tous les mardis ne sont pas gras !

Bernadette Herman

121 pages.Dans le tome 6 du Grand Dédé : Tous les mardis ne sont pas gras ! Bernadette Herman présente une intrigue sur fond social : la condition des SDF. Comme à l’accoutumée le récit est ponctué de dialogues percutants où l’humour prime. Le livre raconte l’histoire de trois écrivains en herbe issus du même club littéraire. Ceux-ci se feront passer pour des SDF, afin d’infiltrer le milieu et réveiller ainsi leur inspiration défaillante, en vue de rédiger une nouvelle pour un concours. Après quinze jours de séjour à Marnier, l’un d’entre eux sera retrouvé mort dans une benne à ordure. Devant l’inertie de la police, les deux survivants iront trouver le grand Dédé, détective à Belvier, afin qu’il fasse la lumière sur cette pénible affaire. Mathieu, Ferdinand, Arthur, ainsi que les patrons du Bistrot, lui seront d’un grand secours, ou pas, pour l’aider à résoudre cette énigme. C’est dire si les vannes voleront bas. Ambiance assurée ! Journal Le Vlan

Le Grand Dédé - Tome 4 : Clic party !

Bernadette Herman

112 pages.Plus que jamais, l'écriture est devenue, pour Bernadette Herman, passion dévorante. Son public connaissait la précision de sa plume et son goût pour les expressions disons... rock and roll. Les lecteurs vont en outre, avec Clic party, découvrir à quel point la romancière de la cité des Roches ne laisse rien au hasard quand il s'agit de se plonger dans un sujet. C'est que, afin de mieux connaître le monde des sites de rencontres, Bernadette n'a pas hésité à s'inscrire... sur six d'entre eux. Dans Clic party, l'histoire se déroule sur fond de sites virtuels de rencontre. Dédé - pour rappel détective privé de profession - y inscrit ses trois inénarrables vieux camarades: Mathieu, Ferdinand et Arthur. Toujours friands de nouvelles expériences, ceux-ci, d'emblée, se piquent au jeu. De sémillantes séances de webcam se déroulent dans le bureau du grand Dédé. Et ce qui doit arriver arrive: les rencontres, d'abord virtuelles, muent et deviennent réelles. Le hic, c'est que dans la vraie vie, les nouveaux amis et amies ne sont pas toujours aussi fréquentables que ce qu'ils ont l'air d'être sur la toile... S'en suit une sombre histoire de meurtres perpétrés par une sorte de "veuve noire" qui fait disparaître ses amants dans de bien pénibles circonstances. Bref, le grand Dédé a du pain sur la planche... Laurent Guyot, journaliste vers l’avenir

Le Grand Dédé - Tome 3 : L’Héritage d’Éloïse Beaubois

Bernadette Herman

113 pages.Dans ce nouvel épisode des Enquêtes du Grand Dédé, « L’Héritage d’Eloïse Beaubois », les fidèles auront reconnu les habitués du Bistrot que Bernadette nous avait présentés dans la première aventure de « La Ruelle Maudite ». Ferdinand, Arthur et Mathieu, trois vieilles canailles, qui s’étaient quelque peu moqués de ce grand dadais d’André Gard. C’est eux qui lui avaient d’ailleurs trouvé ce sobriquet du Grand Dédé. Certes, ses débuts de détective s’étaient révélés hésitants, mais efficaces. De quoi inspirer le respect au trio de pépés flingueurs. Plus mûr et plus émancipé dans sa deuxième aventure « La Chambre de Visite », le Grand Dédé a réellement pris son envol de détective indépendant dans ce troisième acte. En effet, un des trois lascars est au cœur de l’enquête et André mène son affaire comme il l’entend. Les trois font toujours partie de l’aventure, ils ont toujours aussi soif, leur langue a toujours autant de ressort et leur discours a toujours le ton de la parlure directe et rurale au vitriol ; c’est peut être tout ce qu’il leur reste. Dans cet épisode, il est question d’héritage. Et, dès la première page, le suspense s’installe, on entre dans le mystère : qui est cette cousine qui laisse à un héritier lointain, des biens, une maison et de l’argent... ? On ne quittera l’ouvrage qu’à la dernière page, l’intrigue est haletante. D’autant qu’elle nous emmène en terre familière : la Belgique, Beauraing, Dinant, Jambes, Namur et Profondeville. C’est l’occasion pour Bernadette Herman de décocher quelques flèches dont elle a le secret sur nos compatriotes, leur accent et leur parler lent. On ne s’étonnera pas non plus de voir couler le Pèket, d’autant qu’on y baigne dans un milieu pas très frais. Mais Bernadette nous a habitués à voguer dans des sphères glauques et sordides ; c’est probablement pour s’en protéger et s’en démarquer qu’elle utilise ce ton décalé, cette écriture légère et pleine d’humour. L’intrigue se déroule donc à la fois en France, à Marnier et Belvier, et en Belgique. Et là, attention, pas de méprise, même si la tentation est grande de chercher des indices de reconnaissance, comme dans la formule consacrée, "toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite." C’est d’autant plus vrai que l’histoire nous entraine en terrain glissant et dangereux : le détournement d’argent et de biens des malades et internés dans les établissements hospitaliers... Vaste question... Et, ici, encore plus, la formule consacrée "toute ressemblance avec des personnes ou des situations..." s’impose. La situation est choquante et cynique mais l’enquête du Grand Dédé permettra de démanteler un système de pratiques mafieuses. Le sujet abordé dans ce volet des aventures du grand Dédé est grave, mais n’empêche pas l’auteur d’utiliser ses armes les plus efficaces pour en faire un roman drôle, léger et captivant... Isabelle Martiat, journaliste et présentatrice Matélé.

Le secret d'Excelcior - Adapté aux lecteurs dyslexiques

Valorie Blue

208 pages.À première vue, Nino n'a rien d'un héros. Les héros sont grands, beaux et forts. Les héros ne courent pas sous la pluie pour échapper à leurs camarades de classe. Ils ne se cachent pas non plus pour échapper à leur moquerie. Un soir, Ida, lui offre un livre ancien. Un livre pas comme les autres. Le garçon pénètre alors dans un univers peuplé de mille et une créatures étonnantes. Mais le Pays Fantastique est rongé par un mal étrange et vit une lente agonie. Ce mal mystérieux ronge Noblecour. Ses deux Reines, qui se vouent une haine sans pitié, vont devoir aider un enfant guerrier, sans peur et courageux, pour accomplir une grande quête: trouver un remède afin de sauver leur monde. Nino se trompait. Lui aussi à l'étoffe d'un héros. Et voilà qu’il passe de l'autre côté du miroir et entre dans l'histoire... Adapté aux lecteurs dyslexiques

La pleine conscience

Jeanne Schut

244 pages.« Un chef d'oeuvre de sagesse, de profondeur et d'expérience. Joseph Goldstein est l'un de nos professeurs les plus brillants. » Jack Kornfield« Depuis que j'enseigne la méditation, je ne cesse de me référer à ce texte, le Satipatthana Sutta - le texte cardinal qui a fondé la pratique de la méditation bouddhiste. Tout simplement surprenant, il décrit l'esprit humain d'une manière fulgurante. Joseph Goldstein montre combien il est parlant et éclairant pour notre situation. » Fabrice MidalL'esprit contient les graines de son propre éveil, graines que nous pouvons cultiver pour cueillir les fruits d'une vie vécue en pleine conscience. Pour nous guider sur cette voie, l'auteur partage la sagesse acquise au fil de quatre décennies d'enseignement et de pratique.Joseph Goldstein a élaboré cet ouvrage autour du Satipatthana Sutta, le discours fondamental du Bouddha à partir duquel s'est développée Vipassana, une des formes de méditation les plus pratiquées aujourd'hui. Dans une interprétation aussi riche et détaillée qu'abordable, il nous offre les clés essentielles pour comprendre cet enseignement et commencer à vivre en pleine conscience, à porter un nouveau regard sur nous-mêmes et sur le monde en développant l'attention que nous portons au corps, aux ressentis et aux pensées.Ce guide vers l'éveil constitue ainsi un compagnon indispensable pour tous ceux qui désirent apprendre à vivre consciemment et s'engager sur la voie de la liberté intérieure.

La bille qui voulait être un nuage

Stéphanie L.

8 pages.Seule et triste, une magnifique bille découvre au-dessus d’elle un nuage orphelin. Puisque plus rien ne la retient ici-bas, elle décide de quitter cette terre pour vivre dans le ciel.

Le désir Italien

Stéphanie Lebaillif

222 pages. Je sais déjà ce que vous vous dîtes : « encore une histoire avec un bel homme, grand, au teint mat, aux cheveux et aux yeux noirs ! » Eh ben oui vous n'avez pas tout à fait tort. Mais avouez-moi, mesdames; et promis, je ne le répéterai à personne ; laquelle d'entre-vous ne sera pas tentée devant un tel Adonis ? Oui, je sais, Miguel est italien, pas grec...mais vous voyez ce que je veux dire ! En tout cas moi, Thya ; oui j'ai été séduite ; et pourtant, je savais très bien ce que l'on disait de lui : l'arrogant, l'orgueilleux, le prétentieux Miguel Angelo Jordano. Mais vous savez, c'est mon propre corps qui m'a trahi ! C'est lui le premier responsable ! Même si ma raison a essayé de l'en dissuader ; non il s'est laisser si facilement charmer, ensorceler. Oui, le traître, le sale traître ! Alors n'ayez pas honte mesdames, laissez-vous tenter ; et sans complexe surtout.

Comment favoriser l'apprentissage et la formation des adultes ?

Daniel Faulx

326 pages.Comment aider les autres à apprendre et se développer ? Telle est la question centrale de cet ouvrage qui vise non seulement les formateurs, animateurs et enseignants pour adultes et adolescents mais aussi toute personne engagée dans une action de développement d'autrui.Ce livre propose un ensemble de théories et de concepts éclairants pour la pratique formative ainsi que des méthodologies et outils applicables en situation, le tout illustré par des exemples concrets puisés dans des formations aux thématiques psychosociales, techniques, linguistiques, artistiques ou sportives.Il est structuré en quatre parties et présente en fin de volume un ensemble de fiches-outils. * Partie 1. Les quatre dimensions d'une formation. Cette partie décrit les quatre gammes d'effets induits par une formation et comment le formateur peut penser son action en conséquence. * Partie 2. Les grands déterminants de l'action pédagogique. Ce modèle conceptuel,constitué de six paramètres, balise l'ensemble des ressources qui sont àla disposition d'un formateur pour générer les effets souhaités. * Partie 3. Rendre les apprenants actifs lors d'un exposé. Cette partie traite de l'art et la manière de réaliser un discours pédagogique susceptible destimuler les auditeurs et de leur permettre d'apprendre. * Partie 4. L'apprentissage par expérience. Cette dernière partie porte sur les stratégies d'animation de groupe qui peuvent être déployées dans le cadre des pédagogies expérientielles (ou pédagogies fondées sur l'action).

Didactiques de l'histoire, de la géographie et de l'éducation à la citoyenneté

Éric Mottet

203 pages.Quelles nouvelles voies s'ouvrent à la recherche et à la pratique en didactique de l'histoire, de la géographie et de l'éducation à la citoyenneté à travers le monde dans des contextes sociopolitiques et scolaires qui s'avèrent instables pour les premiers et, pour les seconds, en recomposition souvent profonde ?Ainsi, l'instauration de programmes fondés sur le développement de compétences a amené certains enseignants à revoir leurs conceptions de l'évaluation. Cela pose le problème de la nature des outils d'évaluation employés et de ce qu'ils évaluent.Par ailleurs, les enseignants se réfèrent généralement à un ensemble de pratiques et de valeurs culturelles et sociales, ainsi que de finalités : le développement de l'esprit critique des élèves, la construction autonome d'interprétations valides, etc.En outre, les enseignants et les élèves recourent de plus en plus à des outils TIC et à des environnements d'apprentissage numérisés servant au repérage, au traitement et au partage de l'information.Enfin, des mutations idéologiques et sociales profondes induisent une redéfinition des orientations curriculaires, mais aussi une métamorphose de la dynamique de la classe. Appelés à maitriser de nouveaux enseignements, les enseignants sont aussi confrontés à des élèves, dont les identités, les valeurs, les comportements et les acquis ont considérablement changé au fil des années.En associant les expertises croisées de plusieurs auteurs, avec une ligne directrice qui consiste à ne pas dresser un « état de la recherche », mais à comprendre dans quelle mesure la recherche en didactique histoire et géographie s'articulent autour d'une éducation à la citoyenneté aux contours encore mal dessinés, cet ouvrage a la vocation à devenir une référence.

Assumer son autorité et motiver sa classe

Claire Lavédrine

389 pages.Ce livre propose des outils concrets destinés aux formateurs ou aux enseignants qui souhaitent décupler leur pouvoir d'influence et captiver leurs élèves. Ces outils proviennent de domaines aussi variés que la psychologie, l'hypnose, la PNL, le marketing, le développement personnel, la sophrologie, la relaxation, la kinésiologie, le chant, l'art oratoire, etc...Ainsi, à travers des exemples vivants, vous découvrirez, entre autres, comment inspirer le respect, développer votre charisme, faciliter l'écoute et la compréhension, ou motiver et passionner votre "public" en utilisant un vocabulaire efficace et en développant de nouvelles aptitudes corporelles et vocales.

Les secrets de la petite boîte en fer

Isabelle Fluckiger Jachym

580 pages. Une histoire poignante, d'une vie qui a passée mais dont l'amour est resté intact. Marie 95 ans, atteinte de la maladie Alzheimer entre en EHPAD. Elle apprend à vivre en communauté et au rythme des soins de l’institution. Elle se prend d’affection pour deux soignantes, Claire et Assya à qui au fil des jours, elle confie l’histoire de sa vie parsemée de tragédie dont la perte de son fiancé Charles en 1940 lors de la guerre, la disparition de son fils de 3 ans et demi et son mariage avec Henri après la guerre... Un roman plein de tolérance et d'attention, de la part du soignant qui recueille des morceaux de vie de pensionnaires qui ont encore énormément de choses à dire. L'amour n'a jamais de fin *** Extrait : Sous ses caresses délassantes, je m’abandonnais doucement, ne cherchant plus à savoir le bien, le mal, le pourquoi et le comment, si nous devions ou si nous ne devions pas. Je laissai toutes ces questions dans un coin sombre de mes pensées. Je soupirai. Charles dut prendre celui-ci pour un oui. Il plongea son regard dans le mien comme on plonge dans un océan déchaîné et posa ses lèvres sur les miennes. De petits baisers en petits baisers, il dessina les contours de ma bouche. Mes lèvres devenaient plus chaudes, plus fermes, plus sensuelles. J’entrouvris celles-ci et sentit sa langue venir jouer avec la mienne, dans une danse lente d’abord en légères touches puis plus appuyées. Mes mains instinctivement vinrent se placer autour de son cou, lui laissant alors toute la liberté de me caresser. À travers l’étoffe de mon chemisier, je sentais ses mains glisser le long de mon dos. Je n’avais qu’une seule hâte : qu’il me l’enlève mais je taisais mon impatience le plus possible, laissant à Charles le soin de tout diriger. Sa bouche quitta la mienne après un long baiser passionné. Je compris, alors que j’allais devenir une vraie femme dans ses bras et qu’à jamais, la petite fille et la jeune fille que fus, allaient disparaître. Mon instinct m’encourageait à n’offrir aucune résistance à cet homme merveilleux que j’avais choisi. *** L'auteure : Amoureuse de la nature, de la terre, de la justice, j’essaie de sensibiliser l’humain dans mes textes dont certains font partie de recueils.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 304
  • 305
  • 306
  • »