Livres

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Bandes dessinées Roman graphique
  • «
  • 1
  • 2
  • »

Le Chat qui n'aimait pas les croquettes

Odrade

80 pages.Un chat ordinaire, un peu gras, s'échappe la nuit pour chercher son menu préféré : de la viande. Il déteste les croquettes, qui sont son ordinaire à la maison. Il est prêt à tout pour assouvir son appétit. Cela l'entraîne dans des aventures étonnantes, absurdes, tragi-comiques et totalement insoupçonnées de sa propriétaire.

Azul

Linné Lharsson

84 pages.« Dois-je me soumettre ou redoubler de perversité pour survivre ? » Telle est la question que va devoir se poser Clara, jeune femme aux allures de femme fatale, qui semble tout droit sortie d'un polar américain des années 50. Azul, nouvelle noire graphique, nous invite à un aller-simple dans un monde où les petites filles rencontrent les grands méchants loups et où le crime se hisse au rang de chef-d'œuvre. L’angoissant scénario de Linné Lharsson est servi par le graphisme d’Ikuko Ikeda s’inspirant de l’imagerie manga. Une grande sensibilité affleure derrière cette histoire sordide mêlant amour, complicité et meurtres en série.

Dessous la montagne des morts

BONES

158 pages.La première guerre mondiale fait rage, sur la petite butte du village de Vauquois, une position hautement stratégique, les troupes Françaises donnent l’assaut. Arrivant sur les lignes Allemandes, ils découvrent que tranchées et bunkers ont été désertés, ils décident alors de pousser plus avant l’exploration des galeries ennemies pour y découvrir l'innommable. Quelques jours plus tard, le muséum d’histoire naturelle de Paris reçoit une cuve contenant le corps difforme d’un soldat Allemand trouvé sur place ; le jeune Gaspard Petit, qui jusque là n’avait pas été incorporé, est alors envoyé sur place pour étudier ces anomalies. Il va y découvrir que les Allemands, creusant toujours plus profond sous les lignes Françaises pour y poser leurs charges explosives, ont réveillé une chose qui dormait là depuis des millénaires...

L'Imagier de Terpant

Jacques Terpant

182 pages.Jacques Terpant, parallèlement à la bande dessinée, s'est beaucoup consacré à l'illustration. Depuis ses débuts à Métal Hurlant qui coïncident avec les belles années de la publicité, grande consommatrice à cette époque de dessinateurs, en passant par l'édition jeunesse, un ouvrage érotique avec Françoise Rey, des affiches de manifestations littéraires, des tirages limités, ce qu'il a voulu nommer son « Imagier », est plus qu'une compilation, c'est le parcours illustré, d'une vie consacrée au dessin.

Un continent d'espoir

Gómez Joseba

48 pages.Cyclocirque abandonne l’Afrique à la recherche de nouveaux sourires qui l’attendent de l’autre côté de l’océan. Avant de partir vers d’autres latitudes, il nous décrit différentes perspectives du continent noir. Des histoires tragiques certes, mais des histoires de valeur, de liberté et de justice. En Afrique du Sud nous accompagnerons le Prix Nobel Desmond Tutu lors de sa croisade particulière contre l’Apartheid qui a ségrégué les différentes races de son pays pendant des dizaines d’années. Dans les forêts du Congo nous rencontrons l’écologiste Corneille Ewango qui lutte pour la défense de l’okapi, une espèce animale en voied’extinction. Plus àl’est, en Somalie, une femme ambitieuse prénomméeAshaEwango fera face, seule, aux ténèbres et aux misères de son pays et contribuera au développement d’une société et d’une nation. Dans le volume que tu tiens entre les mains tu découvriras ces histoires d´hommes normaux-et bien d’autres encore- qui ont atteintl’impossible.

IlustraMaxima Initiative-eau

Más de 50 autores

45 pages.Livre en cinq langues (français, español, english, português,euskera). FR- Selon Paul Claudel, « l´eau est le regard de la Terre ». Cette maxime est bien vraie, si l´on considère notre planète depuis l´espace. Elle est aussi ce dans quoi se mire la santé de la Terre, où se reflètent ses maladies.

NY GUIDE

Gómez Joseba

21 pages.CICLOCIRCO NOS TRASLADA EN ESTE SEXTO VOLUMEN AL LLAMADO “PRIMER MUNDO”, MÁS EXACTAMENTE A LA CIUDAD DE NUEVA YORK, EN LOS ESTADOS UNIDOS DE AMÉRICA. NUEVA YORK REPRESENTA PARA MUCHOS EL CAPITALISMO MÁS EXACERBADO. EL ORIGEN DE LOS MALES DEL MUNDO A TRAVÉS DE ESE PODER ECONÓMICO TAN ARROLLADOR QUE, PARTIENDO DE WALL STREET, EXTIENDE SUS TENTÁCULOS A LO LARGO Y ANCHO DE NUESTRO PLANETA. PERO NUEVA YORK TIENE OTRA CARA. UNA CARA AMABLE EN LA QUE ESTÁN REPRESENTADAS TODAS LAS CULTURAS DEL MUNDO, Y TODAS SUS ESPERANZAS. ESTA OTRA CARA ES LA QUE SE VERÁ REPRESENTADA MAYORMENTE EN EL LIBRO. A TRAVÉS DE LOS OJOS DE LA ACTIVISTA JODY WILLIAMS (PREMIO NOBEL DE LA PAZ POR SU LUCHA CONTRA LAS MINAS ANTIPERSONA) CONOCEREMOS MÁS A FONDO COMO PALPITA UNO DE LOS CORAZONES DEL MUNDO... ESA OTRA PROTAGONISTA DE LA HISTORIA PLASMADA EN ESTE VOLUMEN... ESA PROTAGONISTA QUE ES LA PROPIA CIUDAD DE NUEVA YORK. ---------- CYCLECIRCUS MOVES US IN THIS SIXTH VOLUME TO THE SO CALLED “ FIRST WORLD “, MORE EXACTLY TO THE CITY OF NEW YORK, IN UNITED STATES OF AMERICA. NEW YORK REPRESENTS FOR A LOT OF PEOPLE THE MOST EXACERBATED CAPITALISM. THE ORIGIN OF THE EVILS THROUGH ECONOMIC POWER SO OVERWHELMING THAT WAS BUILT ON WALL STREET; EVILS EXTEND THEIR TENTACLES ALONG AND WIDTH OF OUR PLANET. BUT NEW YORK HAS ANOTHER FACE. A FRIENDLY SIDE REPRESENTED IN ALL CULTURES OF THE WORLD, AND ALL YOUR EXPECTATIONS. THIS OTHER SIDE IS THE ONE WHICH IS MOSTLY REPRESENTED IN THE GRAPHIC NOVEL. THROUGH THE EYES OF THE ACTIVIST JODY WILLIAMS (NOBEL PEACE PRIZE FOR HER FIGHT AGAINST LANDMINES) WE KNOW MORE IN DEPTH HOW BEATS ONE OF THE HEARTS OF THE WORLD ... THAT OTHER SHAPED STAR OF HISTORY IN THIS VOLUME ... MAIN CHARACTER THAT IS THE OWN NEW YORK CITY. ---------- CYCLOCIRQUE NOUS EMMÈNE DANS CE SIXIÈME TOME DANS CE QUE L´ON NOMME “ LE PREMIER MONDE “, PLUS EXACTEMENT A NEW-YORK, AUX ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE. NEW YORK REPRÉSENTE POUR BEAUCOUP LE CAPITALISME LE PLUS EXACERBÉ. L’ORIGINE DES MALHEURS DU MONDE, CONTÉE À TRAVERS CETTE PUISSANCE ÉCONOMIQUE SI IRRÉSISTIBLE QUI, EN PARTANT DE WALL STREET, ÉTEND SES TENTACULES AU LONG ET AU LARGE DE LA PLANÈTE. MAIS NEW YORK A UN AUTRE VISAGE. UN VISAGE AIMABLE DANS LEQUEL TOUTES LES CULTURES DU MONDE SONT REPRÉSENTÉES, ET TOUTES SES ESPÉRANCES. ---------- NESTE SEXTO VOLUME, CICLOCIRCO NOS TRANSLADA AO CHAMADO “PRIMEIRO MUNDO”, MAIS EXATAMENTE À CIDADE DE NOVA YORK, NOS ESTADOS UNIDOS DA AMÉRICA. NUEVA YORK REPRESENTA PARA MUITOS O CAPITALISMO MAIS EXACERBADO. A ORIGEM DOS MALES DO MUNDO ATRAVÉS DESSE PODER ECONÔMICO TÃO DEVASTADOR QUE, PARTINDO DE WALL STREET, ESTENDE SEUS TENTÁCULOS AO LONGO DE TODO NOSSO PLANETA. PORÉM, NOVA YORK TEM OUTRA CARA. UMA CARA AMÁVEL, NA QUE ESTÃO REPRESENTADAS TODAS AS CULTURAS DO MUNDO E TODAS AS SUAS ESPERANÇAS. ESTA OUTRA CARA É A QUE SE VERÁ PRINCIPALMENTE REPRESENTADA NESTES QUADRINHOS. ATRAVÉS DOS OLHOS DA ATIVISTA JODY WILLIAMS (PRÊMIO NOBEL DA PAZ POR SUA LUTA CONTRA AS MINAS TERRESTRES) CONHECEREMOS MAIS A FUNDO COMO BATE UM DOS CORAÇÕES DO MUNDO... ESSA OUTRA PROTAGONISTA DA HISTÓRIA PLASMADA NESTE VOLUME... ESSA PROTAGONISTA QUE É A PRÓPRIA CIDADE DE NOVA YORK.

GUIDE SPORT

Jorge González de Matauco

21 pages.En este cómic se presentan cuatro historias reales del mundo del deporte. Sus protagonistas no son grandes triunfadores, sino personas de carne y hueso que, pese a no lograr su objetivo, supieron transmitirnos cualidades esenciales para la vida personal y social de los individuos. A lo largo de estas páginas encontraremos ejemplos encomiables de superación, de esfuerzo, de amistad desinteresada, de nobleza y fidelidad, de humor y deportividad en la derrota. Todas estas virtudes forman parte de los valores que el deporte ha de fomentar, mucho más importantes que una victoria. --------- This comic presents four real life stories from the world of sport. The characters are not big stars but down to earth individuals who, despite failing to achieve their goals, were able to convey essential qualities for the personal and social life of individuals. These pages contain commendable examples of self-improvement, effort, disinterested friendship, nobility, loyalty, humour and sportsmanship in defeat. All these virtues comprise some of the values sport should promote, much more important than a victory. --------- Cette bande dessinée raconte quatre histoires réelles du monde du sport. Leurs héros ne sont pas de grands vainqueurs, mais des personnes en chair et en os qui, bien que n’ayant pas atteint leur but, ont su nous transmettre des qualités essentielles qui servent pour la vie personnelle et sociale. Tout au long de ces pages nous trouverons des exemples dignes d’éloges de dépassement, d’effort, d’amitié désintéressée, de noblesse et de loyauté, d’humour et d’esprit sportif dans la défaite. Toutes ces vertus font partie des valeurs que le sport se doit de stimuler et qui sont beaucoup plus importantes qu’une victoire. --------- Nesta história em quadrinhos se apresentam quatro histórias reais do mundo do esporte. Seus protagonistas não são grandes vencedores, mas sim pessoas de carne e osso que, mesmo não havendo alcançado seu objetivo, souberam nos transmitir qualidades essenciais para a vida pessoal e social dos indivíduos. Ao longo destas páginas encontraremos exemplos incontestáveis de superação, de esforço, de amizade desinteressada, de nobreza e fidelidade, de humor e de espírito esportivo na derrota. Todas estas virtudes fazem parte dos valores que o esporte deve fomentar, muito mais importantes que uma vitória.

La sphinge pleureuse

Jansain

48 pages.La fable se déroule dans un village peuplé de sphinges noirs qui vivent avec les villageois. Ces bêtes essaient toujours de tirer une leçon de chaque situation. Les chimères prennent un corps quand les êtres vivants mettent en scène des conflits ou des dissonances. Quand les êtres humains entreprennent une nouvelle vie, la sphinge blanche apparaît de l'époque avec ces mots : "Bonne nuit, jeune maître. Je suis la réalité de tes larmes, de ton coeur; le chemin qui méne à l'autre côté de la page."

Le carnaval des animaux

Mundina

24 pages.L´histoire conte les aventures du tigre de Tasmanie. Le tigre appartient à un groupe d´espèces disparues. Théoriquement sa disparition date de plus d´un siècle, en réalité, il existe encore un spécimen. Son cas est tellement étonnant qu´il passe en justice et qu´un juge anglais perruqué dicte une sentence de mort. Le tigre ne cessera de chercher, à partir de là, le paradis des “animaux disparus” dont les pistes se trouvent dans les carnavals qu´il parcourt et qui lui offrent une cache précaire.

Maybe this Tuesday

Vadot

114 pages.Achilles, a man in his forties, has just buried his parents. He likes to sit on the beach below his house and watch the passing ships heading for the high seas. So much so that one evening he falls asleep sitting on his chair with both feet firmly buried in the sand. However, when he awakes he is unable to move: during the night he has literally taken root. As a huge storm brews over his island, a seagull flies towards him. The seagull, which can talk, informs Achilles on which day of the week he will die: a Tuesday. But which one? That's the question. Fortunately today is a Wednesday. The tide is rising and will soon flood the beach. If the seagull is telling the truth Achilles needs to uproot himself quickly to avoid drowning. It would appear that the time has come for him to cease contemplating passing ships...

Maudit mardi ! tome 2

Vadot

58 pages.Isolé sur une île, Achille passe son temps à scruter l’océan. Il a une certitude : comme on le lui a prédit, il SAIT qu’il va mourir un mardi. Les autres jours, il ne peut donc rien lui arriver. Mais est-il aussi indestructible qu’il le pense ? Un événement dramatique va ébranler cette certitude. Il échappe de justesse à la noyade et, sous le choc, décide de briser sa solitude et de partir pour Hawkmoon, la mégapole. Là, vit Rebecca, son amour d’antan, qui a quitté l’île il y a bien longtemps. Mais qu’est-elle devenue ? L’attend-elle vraiment ? Tant d’années ont passé depuis son départ... Alors qu’il la recherche, les jours de la semaine s’écoulent. Arrive le lundi. Les heures s’égrènent inéluctablement et, au douzième coup de minuit, il doit affronter l’angoisse du jour suivant. Car, pour Achille, chaque mardi peut être le dernier de son existence... le maudit mardi qu’il craint tant !
  • «
  • 1
  • 2
  • »