Cinéma

Les autochromes

De Patrick Naslès

52min55

Chez les Lumière s'il est bien une invention considérée comme une révolution universelle, c'est l'autochrome. Alors que le cinéma n'apparaît que comme une sorte de tour de magicien sans grand lendemain, la photo couleur bouleverse le monde de l'image. Certains considèrent d'ailleurs l'entrée en couleur de la photo comme la mort de la peinture figurative. Ils n'ont pas tout à fait tort. 1903, date de naissance de l'autochrome, représente un tournant évident pour la plupart des maîtres du pinceau qui s'éloignent de la représentation de la réalité pour mieux fouiller les dédales de leur imaginaire intérieur. Le succès de l'autochrome est immédiat, époustouflant, universel. A tel point que s'ouvrent une usine de fabrication aux Etats-Unis, une autre en Ukraine. Des millions de plaques sont vendues et les professionnels de l'édition se laissent à leur tour séduire. En 1909, le financier-philosophe, Albert Khan, émet l'idée qu'il est urgent de photographier chaque recoin de la terre avec ce procédé. Au total, soixante douze mille clichés seront pris, qui constituent aujourd'hui des archives uniques…

Cà chauffe sur les Alpes

De Gilles Perret

52min44

Nous sommes le 8 janvier 2006 et après avoir connu l’automne le plus chaud des cinquante dernières années, nous sommes en train de connaître l’hiver le plus doux depuis un siècle. Comment ne pas penser au « réchauffement climatique ». Partout, il est question de ce phénomène. Plus question de parler politique sans évoquer le thermomètre. Impossible d’avancer la moindre idée sans qu’elle ne soit développée, durable… recyclable.

Les greniers de l'argent

De Jean-Michel Rodrigo

1h02min15

Lassés de se voir refoulés à l'entrée des banques, soucieux d'être plus indépendants de la puissante Compagnie malienne du Textile, des paysans producteurs de coton de la région de Koutiala ont eu l'idée de fonder leur propre caisse de solidarité mutuelle. Une sorte de grenier collectif où il serait bon d'engranger les billets, comme autrefois on le faisait avec le mil et le sorgho, pour affronter ensemble les moments de crise. À peine nées, les caisses d'épargne et de crédit ont été baptisées : Kafo-Jiginew. Ce qui en Bambara signifie, l'Union des greniers. L'histoire a commencé il y a dix ans… Ils sont aujourd'hui 230 000 sociétaires.

Les jardiniers de la rue des martyrs

De Leïla Habchi

1h20min50

Près de 40 ans après la fin de la guerre d’Algérie, dans un jardin ouvrier du Nord de la France à Tourcoing, Français et Algériens cultivent leur bout de terre. Ces hommes ont été les appelés, les militants du F.L.N ou les "harkis" d’une guerre coloniale menée par la République Française. Ce jardin est le lieu d’une mémoire multiple où se retrouvent des hommes qui auraient pu se rencontrer à la guerre ou à l’usine. C’est la culture d’un potager, activité universelle s’il en est, qui les rassemble ici. Contemporains à distance d’une histoire commune, parfois indifférents voir hostiles les uns aux autres pour des motifs culturels, sociaux ou politiques, ils travaillent côte à côte le même morceau de terrain. Ce film, composé des conversations entre ces jardiniers d'origines diverses et de courtes interviews, montre la réalité des rapports entre les protagonistes de la Guerre d'Algérie tant dans les années 60 qu'aujourd'hui.

Marcel Ophuls, Parole et Musique

De Bernard Bloch

53min56

Fils du cinéaste Max Ophuls, Marcel Ophuls est un cinéaste à la fois reconnu et méconnu. Dans sa maison de Lucq de Bearn, "au pied des montagnes qui lui ont sauvé la vie", Marcel Ophuls a accepté d’assister à la projection d’extraits choisis de quatre de ses films (Le Chagrin et la pitié, The Memory of justice, Hôtel Terminus, Veillées d’armes), et d’en discuter, en vue d’en tirer peut-être un "discours de sa méthode"... En interpellant à l’écran témoins ou protagonistes, le cinéaste ne cherche pas tant à leur faire évoquer des faits passés qu’à juger au présent des circonstances ou des actes commis alors. L’écran devient un espace public où se confrontent visions d’hier et d’aujourd’hui, jugements des spectateurs et des interviewés. Au lieu de simplement regarder passer les trains de l’Histoire, les films de Marcel Ophuls nous engagent à juger de nos comportements.

Le dur desir de durer

De Bernard Bloch

53min04

Allonger la vie jusqu'à frôler l'immortalité, voilà ce qui fait rêver les hommes. Ce passionnant documentaire plonge le téléspectateur dans les secrets de l'éternelle jeunesse et, au-delà, dans l'insondable complexité du vivant.

Les hermites

De Monika Mrozek

1h24min53

Un centre d’hébergement d’urgence dans la banlieue sud de Paris. Une douzaine d’hommes de tous horizons, solitaires, les rebuts de la société, vivent le temps d’un hiver dans une petite cité provisoire. Je les ai appelés « les Hermites ». Pas de folie romantique ou tragique. Juste cette impression de quelque chose de décalé, d’êtres qui marchent sur le fil du rasoir. Prêts à chaque instant à basculer. En observant leurs règles de vie, leur humanité, leurs conflits, on découvre un curieux reflet du monde extérieur : le nôtre. Le printemps revenu, chacun reprend sa route et disparaît dans sa solitude.

Histoires croisées

De Alice de Andrade

53min19

Le regard émerveillé de Alice, la fille du maître du Cinema Novo, Joaquim Pedro de Andrade, dont elle vient - avec ses frère et soeur - de sauver les archives menacées par le temps. Un film qui s'inscrit dans la continuité d'une rediffusion sur grand écran en France des principaux titres du cinéaste, dont Macunaïma. Une entreprise qui a mobilisé des énergies incroyables, en France, au Brésil, en Angleterre, rapproché les membres dispersés du clan des aficionados.

Villa el Salvador

De Jean-Michel Rodrigo

52min31

Villa el Salvador, la ville du sauveur, c’est son nom, a surgi il y a trente cinq ans au milieu d’un désert situé au sud de Lima. Pendant des semaines, quelques dizaines de miséreux ont affronté l’armée pour avoir le droit d’installer, à même le sable, des cabanes en paille et en carton. Il n’y avait ni eau, ni électricité, ni route. Un scénario classique qui donne normalement naissance aux bidonvilles, ces dépotoirs dans lesquels les mégapoles du monde déversent leur trop plein. D’ordures, d’humains.

Vida de Mandingueiro

De Mathias Monarque

53min02

De l’autre côté de l’océan, quelle image avons-nous du Brésil ? Que connaissons-nous de ce pays aux dimensions géographiques, humaines et culturelles impressionnantes et fortement contrastées ? Facile à exploiter, les clichés sont nombreux : le foot, le carnaval de Rio, la samba, les plages et le bikini, ou encore la violence et les favelas. Et la capoeira, aujourd’hui, n’y échappe pas : spectacles ou démonstrations touristiques, spots publicitaires en tout genre, son utilisation à des fins commerciales est multiple. Pourtant, elle reste difficilement saisissable.

Une chambre à fouiller

De Pierre Bonneau

52min28

Il y a environ 6 500 ans sur la façade atlantique, nos ancêtres néolithiques ont enseveli certains de leurs morts au coeur de monuments imposants auxquels on a donné depuis le nom de tumulus. Les archéologues Roger Joussaume, Luc Laporte et Chris Scarre ont entrepris il y a douze ans de fouiller de façon exhaustive le tumulus de Péré situé dans les Deux-Sèvres. Une chambre funéraire demeurée inviolée est mise au jour, chance inespérée pour les archéologues d'en savoir plus sur les pratiques funéraires au néolithique. Les multiples acteurs qui interviennent tant sur le terrain qu'en laboratoire (archéologues, ingénieurs et informaticiens) font vivre toutes les étapes inhérentes à ce long travail de découverte.

La guerre des cotons

De Jean-Michel Rodrigo

52min20

D'un côté, des machines infernales roulant à tombeau ouvert dans des champs qui s'étendent à l'infini. Des engins effectuant le travail de mille hommes et qui coûtent jusqu'à cinq cent mille dollars chaque. De l'autre, de minuscules lopins à l'ombre des baobabs et des paysans qui cueillent à la main avec l'aide d'enfants faisant l'école buissonnière le temps de la récolte… D'un côté, les Etats-Unis, première puissance économique de la planète, de l'autre une poignée de pays d'Afrique de l'Ouest considérés parmi les plus pauvres du monde. Entre les deux, une compétition acharnée pour la conquête du marché chinois : un milliard trois cent millions de personnes à vêtir, cent millions d'employés dans le textile et le coton, des dizaines de milliers d'usines géantes.