Autoformation

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Négociations, accords, processus politiques 1

Durée : 1h26min. Français
Ce document est en accès libre.
 

Résumé

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde.
Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire.
Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017.
Négociations, accords, processus politiques I
| Andrés Suarez, CNMH
« Paz esquiva: Polarización política y sociedad dubitativa »
| Eduardo Pizarro, ancien ambassadeur de Colombie aux Pays-Bas
« Las Fuerzas Militares: de opositores radicales a actores fundamentales de la paz »
| Daniel Pécaut, EHESS
« Carence de la symbolique nationale, fragmentation des formes de pouvoir et lectures de la temporalité dans le contexte des phénomènes de violence en Colombie »
| Jean-Marc Laforêt, ancien ambassadeur de France en Colombie