Cinéma

La clinique de l'amour

Réalisateur : Artus de Penguern
Durée : 1h21min. Français
Adhérents
(4,1 19 votants)
A consulter dans le cadre de votre forfait.
Après la première consultation, ce document peut être consulté pendant 48 heures
Cette vidéo n’est pas disponible dans votre pays.
 

Résumé

"La clinique de l’amour !" c’est "Urgences" traité à la manière de "Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?" et "Un poisson nommé Wanda".

Des histoires d’amour (torrides), d’argent, de trahisons (odieuses), dans une clinique au bord de la ruine, où s’affrontent John et Michael (chirurgiens), sournoisement manipulés par Samantha, une garce aussi cupide que fatale sous les yeux (magnifiques) d'une ravissante infirmière, du doux nom de “Priscilla”.

Une comédie pour tous, de 12 à 122 ans !

Mots-clés

Genre
 
Editeur / Distributeur
Rezo Films
 
Pays
Belgique
France
Luxembourg
 
Année
2012
 
Casting
Artus de Penguern - Réalisateur
Helena Noguerra - Comédienne
Natacha Lindinger - Comédienne
Anne Depetrini - Comédienne
Emilie Caen - Comédienne
Bruno Salomone - Comédien
Artus de Penguern - Comédien
Ged Marlon - Comédien
Artus de Penguern - Scénariste
Gabor Rassov - Scénariste
Jérôme L'hotsky - Scénariste
Gast Waltzing - Compositeur
 
Critiques

"Les soins dispensés à "La Clinique de l'amour !" devraient être remboursés par la Sécurité Sociale, tant ils font du bien au moral. Le réalisateur offre un grand moment de fantaisie sans ordonnance." 20 Minutes

"Artus de Penguern est un doux dingue qui se veut l'héritier d'un cinéma burlesque estampillé Chaplin ou Buster Keaton." Ecran Large

"La Clinique de l'amour !" enthousiasme grâce à son timing et ses répliques ciselées, à milles lieues du train-train de la comédie française." Métro

"C'est du cinéma qui n'a pas peur d'aller jusqu'au bout de son délire. Et ça donne une comédie burlesque comme on en voit peu dans l'habituelle production française." Ouest France

"La Clinique de l'amour !" est un pastiche absolument tordant des soap operas hospitaliers. Tous les clichés du genre y sont passés à la moulinette de l'absurde avec une vigueur comique et un sens du tempo que ne renierait pas Michel Hazanavicius." Première

 
Catégorie
 
Niveau scolaire
 
Cette fonction est inactive en démo.